VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Groupe 2, couloir Ouest
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
ϟ Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Micaëla T. Delibes
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
You are frozen, when your heart is not open...
star : Mischa Barton
crédit : (c) ECK
date d'entrée : 12/04/2012
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 910
gallions : 2751

♦ Nota Bene
: Mon frère et ma soeur... allez voir dans les familles des membres =)
: † Miss you mom...
: Potion d'aiguise-méninges | 2 fioles d'antidotes | Potion d'obscurité | Potion de sommeil | Potion de régénération forte des PV | 2 potions de régénération forte des PM | Lot de portoloins Quand le Nord se dévoile (1 mois)



Message Posté Jeu 18 Avr - 7:19.
« Non coupables ! »

Le coup de marteau qui a retenti m'a fait sursauter, mais j'ai rarement été autant soulagée que lorsqu'on est sortis du Magenmagott, libérés des chaises qui nous entravaient jusque-là. Respirer, c'était mon seul objectif pour l'instant, et c'est tremblant comme une feuille que j'ai suivi tout le monde, je ne savais encore trop où. Je savais que partir à la recherche de l'artefact ne serait pas de tout repos, mais plus ça allait et plus je me demandais si on parviendrait jamais à le trouver, et si... on n'allait pas y rester. Après tout, M. Tamarac gisait là-bas, inconscient, qu'est-ce qui prouvait qu'on n'allait pas finir dans le même état, tous autant que nous étions ?

La suite n'était toujours pas une partie de plaisir, sans grande surprise cela dit. Mon dernier passage à Gringott's m'avait laissé une assez mauvaise impression, et voilà que les entrailles de BeauxBâtons m'y renvoyaient. Je craignais particulièrement d'être de nouveau enfermée sans moyen de sortir, comme ça avait déjà été le cas fin août. Sans Jonatan, je ne sais vraiment pas comment j'aurais terminé, et je ne pouvais m'empêcher de me demander ce que les autres feraient, si je n'arrivais plus à me contrôler, si la panique m'emportait totalement et...

On les dérange. Les gobelins ont redressé le nez comme nous avancions dans le hall, et celui qui garde la porte des coffres nous lance un regard à glacer le sang. Comme si j'avais besoin d'être un peu plus terrorisée ! Je gardais le silence, les poings serrés, tâchant surtout de ne pas emmerder tout le monde avec mes angoisses. On n'était clairement pas là pour ça, et on n'avait pas le temps, de toute façon : il fallait qu'on en finisse vite si on voulait avoir une chance de ramener notre professeur là-haut encore vivant.

« Un élève puni doit écrire sur un parchemin les chiffres de 0 à 100 cinq fois d’affilée. Combien de fois le chiffre 9 s’inscrire t-il sur son papier ? »

Encore une énigme. Arrêtez, j'en ai marre. A la base, je n'ai rien contre, au contraire, j'imaginerais tellement bien Nath petit jouant à poser tous ces casse-têtes. Mais j'en peux plus. L'enjeu est trop important et à chaque fois, on se retrouve dans des situations trop difficiles pour moi et...

Clac. Les grilles se sont refermées et je me suis retournée d'un bond presque, fixant les lourdes portes qui m'étaient désormais inaccessibles. Non... Pas encore... Par pitié... Les autres réfléchissaient à la réponse, mais j'entendais seulement un brouhaha indistinct dans mon dos, le regard rivé sur la sortie qui m'était interdite. Et de nouvelles larmes perlaient sur mes joues, comme je ne parvenais pas à reprendre mon souffle correctement.

« 110, il y en a 110 ! »

C'était Maxence qui avait répondu et entendre sa voix aussi peu assurée que la mienne sans doute me fit me retourner. Je n'en menais pas large, clairement, ça se voyait dans tout mon être.

« 110 ?... Non... Il y a 100... 9... Mais si tu comptes les 6... ça fait 200... »

A quel moment mon cerveau a compté ça, j'en sais absolument rien. J'ai l'impression d'avoir vu mon frère m'écrire les chiffres sur un bout de papier pour me prouver qu'il avait raison, et je voudrais tellement qu'il soit là, et Rosa, et Flo, et même Ophé... Je veux sortir. Je voudrais presque tout abandonner, partir en courant dès qu'on m'en laisserait l'occasion, mais j'en ai pas le courage. Ou est-ce justement une part de courage qui fait que je refuse d'abandonner ? Je sais pas. Tout ce que je sais, c'est que j'ai tellement de mal à respirer que j'hyperventile, et que ça ne présage vraiment rien de bon.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Sam 20 Avr - 10:33.
L'union fait la force

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Aïe, mauvaise réponse. Du moins, pour le premier jet... Le gobelin ricane et ouvre la porte des coffres, tout en vous invitant à le suivre. Chose que vous faites, pourtant méfiants. Après un voyage désagréable dans un chariot sur rails, vous arrivez face à une porte immense. Le gobelin l'ouvre, vous sommes d'entrer... et referme derrière vous en ricanant, avant de vous avouer qu'il ne vous laissera passer que si vous parvenez à vaincre le basilic... Plait-il, le basilic ? En effet, c'est bien le bruit effrayant d'un serpent rampant lourdement qui se fait entendre. Rappelez-vous des effets néfastes de cette créature, et combattez !
Mais avant, Jeanne doit lancer les dés pour faire jouer le hasard.

***

Mot du MJ :

La solution était 100 : 20 fois par série de 100, multiplié par 5 fois = 100 fois.



Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 20 Avr - 19:35.
Prions pour que je lance aussi bien les dés que Zepp'
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Sam 20 Avr - 19:35.
Le membre 'Jeanne Brosac' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Et selon Dominus ?' : 1
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Dim 21 Avr - 15:42.
L'union fait la force

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Vous avez lancé le 1 : Jeanne est pétrifiée, elle ne peut poursuivre l'aventure. Néanmoins vous venez à bout du basilic, et avez accès à la pièce suivante. Vous reviendrez chercher votre camarade plus tard.

Pièce 4 : Etrange salle que celle-ci : vous êtes à l'air libre. Des prés verdoyants se perdent à portée de vue, et un magnifique étang scintillant sous les rayons du soleil vous fait face. Irrésistiblement attirés, vous vous avancez vers l'eau : sans savoir pourquoi ni comment, tout ce que vous savez, sentez, comprenez, c'est qu'il faut s'y immerger. Alors sans même enlever vos vêtements, guidés par une force irrésistible, vous entrez dans l'eau tiède avant de plonger sous la surface. Les eaux clairs dessinent la silhouette d'une sirène qui vous chante une énigme.

Je suis dans l’étang, au fond du jardin. Je me cache au début de la nuit. On me voit deux fois dans l’année, une fois en automne, mais jamais en été. Qui suis-je ?

Vous pouvez reprendre votre souffle et remonter à la surface pour réfléchir, mais votre volonté vous exige de rester dans l'étang.

Allez courage, c'est la dernière ligne droite !



Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Jeu 25 Avr - 21:37.
L'union fait la force

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Le laps de temps s'est écoulé et la sirène a rapidement emporté Jeanne dans les eaux troubles. Elle ne pourra pas continuer l'aventure, mais vous pourrez la chercher au retour.

Mais vite ! Les eaux commencent à s'agiter. Si vous ne répondez pas dans les 24 heures, même s'il s'agit d'une réponse fausse, vous serez prisonniers des ondes tourmentées.




Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Micaëla T. Delibes
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
You are frozen, when your heart is not open...
star : Mischa Barton
crédit : (c) ECK
date d'entrée : 12/04/2012
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 910
gallions : 2751

♦ Nota Bene
: Mon frère et ma soeur... allez voir dans les familles des membres =)
: † Miss you mom...
: Potion d'aiguise-méninges | 2 fioles d'antidotes | Potion d'obscurité | Potion de sommeil | Potion de régénération forte des PV | 2 potions de régénération forte des PM | Lot de portoloins Quand le Nord se dévoile (1 mois)



Message Posté Ven 26 Avr - 2:09.
¤ doute sur la personne emportée par les sirènes... si c'était une coquille et que c'était moi, je supprimerai... ¤

Je n'aime pas ça. Je n'aime pas ça du tout. Je ne le sens pas et même si ça peut tout à fait être une de ces nombreuses fausses impressions que je peux avoir, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il va encore nous tomber une tuile dessus. Après tout, avec tout ce qui est déjà arrivé, ça n'aurait rien de bien étonnant, n'est-ce pas ? Et puis Gringott's reste un mauvais souvenir pour moi et j'imagine mal que ça se passe bien, je pars avec un mauvais a priori de plus... Et il s'avère finalement qu'il était fondé, malheureusement. Quand on est monté dans le wagonnet, j'ai senti la tension monter d'un cran encore. C'était seulement moi ? Je n'en étais pas sûre, et je crois que je ne voulais pas accabler davantage Maxence, Jeanne et Zeppelin. On avait tous bien assez de doutes et d'angoisses pour que je ne rajoute pas les miennes, dont je n'étais de toutes les façons pas certaine. Mais quand la porte s'est de nouveau fermée derrière nous, j'ai senti les larmes revenir rouler sur mes joues.

« Non... Non, non, non, non, non ! Pas encore ! »

Arrêtez de m'enfermer partout, je supporte pas ! Et... il a dit quoi ? J'ai écarquillé les yeux et me suis retournée, juste à temps pour voir Jeanne se faire pétrifier par la créature. Alors j'ai empoigné ma baguette, comme les autres je crois. Je ne sais même pas comment on s'en est sortis, ce qu'on a fait exactement. Je sais juste que soudain, la créature était tombée, comme si les minutes (?) qu'avaient duré le combat avaient été rêvées, et que nous n'étions plus que tous les trois encore capable de se mouvoir. Et autour de nous les décor avait encore changé. Une plaine verdoyante, un étang accueillant, un soleil chaleureux. Tout semble idyllique, parfait, enfin rassurant et paisible.

Paisible ? Pourquoi suis-je attirée ainsi par l'onde ? Je suis incapable de l'expliquer, mais il en est sans doute de même pour mes camarades, car nous avançons d'un même pas, jusqu'à plonger sous l'eau finalement. Pour y croiser le regard d'une sirène. Mon esprit fait l'amalgame, pourtant ce n'est pas Evangelyne, qui ne l'est pas entièrement, de toutes les manières. J'écoute son énigme, une de plus, et craint le pire si nous nous trompons encore... Trois fois, sa question tourne dans ma tête, je crois que je la visualise écrite et que c'est là que ça me saute aux yeux. N...

« La lettre n... »

Est-ce que j'ai réussi à dire ça ? Je suis remontée à la surface après cette première tentative sans doute inaudible sous l'eau... au moins pour mes camarades.

« C'est la lettre n... »

J'en peux plus, je veux juste que tout s'arrête. On est dehors, je devrais être plus sereine. Mais est-ce que quelque part, je sais qu'on est, réellement, toujours sous terre ? Est-ce que ce sont les disparitions du professeur Tamarac et de Jeanne qui me font perdre le peu de moyens qui me restaient ? Je cherche du regard les autres, incapable de plus rien dire ou faire de plus.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Dim 28 Avr - 13:33.
L'union fait la force

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●



Bravo ! Vous avez résolu la dernière énigme, et vous pouvez à présent sortir de la pièce sans encombres.
Alors que vous continuez votre chemin dans les couloirs tortueux, vous faites face après de longues minutes de marche à une porte d'une manufacture soignée et splendide : forgée d'or et d'argent, elle est même incrustée de rubis. Néanmoins, malgré toutes vos tentatives, elle refuse de s'ouvrir. Après y avoir détaillé la porte avec plus d'attention, vous découvrez un message incrusté : "L'union fait la force"

Ah certes, vous avez peut-être perdu des compagnons sur la route, mais vous viendrez les chercher au retour.
Non, vous attendez en réalité le deuxième groupe. Dès lors qu'il vous rejoindra devant la porte d'or et d'argent, celle-ci s'ouvrira et révélera son trésor...

HJ : vous serez avertis par mp de l'ouverture de cette dernière porte, ce qui ne devrait plus tarder à présent !
Le topic est clos, libre à vous de répondre par la suite mais rien ne vous y oblige.



Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Micaëla T. Delibes
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
You are frozen, when your heart is not open...
star : Mischa Barton
crédit : (c) ECK
date d'entrée : 12/04/2012
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 910
gallions : 2751

♦ Nota Bene
: Mon frère et ma soeur... allez voir dans les familles des membres =)
: † Miss you mom...
: Potion d'aiguise-méninges | 2 fioles d'antidotes | Potion d'obscurité | Potion de sommeil | Potion de régénération forte des PV | 2 potions de régénération forte des PM | Lot de portoloins Quand le Nord se dévoile (1 mois)



Message Posté Mar 7 Mai - 12:20.
Ils sont là, avec moi, et pourtant j'ai l'impression d'être complètement seule. Je vois le corps pétrifié de Jeanne et celui, inconscients du professeur, alors que la contrée censément idyllique qui nous entourait disparaît, et c’est sans vraiment m’en rendre compte que je suis les autres à travers les couloirs sombres et tortueux des souterrains. Je tremble toujours comme une feuille, je dois être livide et je ne sais même plus dire si j’ai encore des larmes qui perlent sur mes joues, tellement j’ai l’impression que ça n’a pas cessé depuis le premier enfermement. J’en ai marre. Seule, je serai sans doute roulée en boule dans un coin à attendre je ne sais trop quoi qui n’arriverait sans doute jamais. Réellement seule, je veux dire. Parce que j’ai beau me sentir isolée, je sais que Maxence et Zeppelin sont là, devant moi. Notre mésentente est regrettable, pour le coup ; j’aurais besoin de soutien, je crois, mais ne me vois pas le demander ni à celui qui me voue clairement une haine farouche depuis que j’ai tenté de lui donner un conseil – sans doute maladroit, certes, mais ce n’était pas si terrible, si ? – ni à celle qui, à raison, n’a pas trop apprécié ma distance, ma méfiance. Je m’en veux d’avoir été sèche avec elle, je voudrais lui présenter des excuses, même si au fond, je ne sais pas trop quoi lui dire, mais de toutes les manières, je ne me sens même pas la force de prendre la parole. Est-ce que j’ai l’air aussi dévastée que j’en ai l’impression ? Physiquement, pourtant, tous les trois, nous sommes intacts, c’est une aubaine, non ? Je me force à penser qu’on va récupérer l’Hestia et le Professeur au retour et qu’après un passage à l’infirmerie, il n’y paraîtra plus. Mais rester positive me semble une tâche incommensurable…

Dans d’autres circonstances, j’aurais sans doute admiré l’ouvrage de la porte qui se dressait à présent devant nous. Or, argent, rubis, elle est resplendissante… Pourtant je la vois sombre et néfaste, présage d’un autre drame. Les mots que nous finissons par y lire me laissent perplexe. "L'union fait la force". D’accord, mais cela signifie-t-il que la perte en cours de route de nos deux co-équipiers nous en interdit l’accès ? Est-ce pour cela qu’elle refuse obstinément de s’ouvrir, malgré nos tentatives désespérer pour en faire bouger les battants ?

L’autre groupe nous rejoint, finalement, et c’est avec un profond soulagement que je vois les visages de Rosa, Wade, Evangeline, Aurore et Artémis. Ils sont tous là, sains et saufs… ou presque. Mais la jambe de Rosa… j’ai porté les mains à mes lèvres, étouffant un cri en voyant son état, et je me suis précipitée vers elle, qui tenait le bras de l’écossais. Je n’ai pas eu le temps de dire quoi que ce soit, et je ne sais même pas si je serai parvenue à le faire, d’ailleurs, que la porte se décidait à s’ouvrir, finalement, d’elle-même, nous révélant, peut-être, enfin, ce que nous étions venus chercher…
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .
Aller à la page : Précédent  1, 2

Groupe 2, couloir Ouest

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: reliques pré jean-paul :: events

Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: