VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Amnésie passagère volontaire [PM]
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Dim 5 Aoû - 20:12.


Amnésie passagère volontaire
Ou comment oublier son horaire...

★ noms des participants: Logan C. Oaken & E. Vahon Hellys
★ statut du sujet: Privé
★ date: Début du mois de septembre 2056
★ heure: Fin d'après midi
★ météo: Temps plutôt ensoleillé, vent frais
★ saison: Saison 2
★ numéro et titre de l'intrigue globale en cours: Intrigue 2x01
★ numéro et titre de l'intrigue en cours: Intrigue 2x01 - Une rentrée sous haute tension
★ intervention de dominus: Nop
★ récompenses: Nan



Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Dim 5 Aoû - 20:12.
À peine la rentrée avait-elle commencé que j’en avais déjà marre. J’aime l’école, j’aime y être en tout cas, mais ce matin… J’avais eu du mal. Réveil pénible, ça, ça changeait pas et je n’étais pas le seul mais ce matin, j’avais même réussi à oublier deux livres de cours et mon horaire. Résultat : J’étais arrivé en retard à presque chacun de mes cours et j’avais dû zieuter sur le bouquin du voisin, histoire de me faire remarquer le moins possible. Jusqu’à la fin de la journée, j’avais espéré avoir botanique ou potion mais je m’étais mis la baguette dans l’œil. Aucun de mes cours fétiches aujourd’hui.
Il serait peut-être temps que j’apprenne mon horaire par cœur, ça m’éviterait des surprises. Je me disais aussi qu’il faudrait que je prépare mon sac la veille pour éviter d’oublier la moitié de mon matos. C’était conseillé, je sais mais… Et bien j’oubliais à chaque fois. C’était comme ça. Autant j’étais concentré en astronomie, en botanique et en potion, autant le reste… ben c’était pas la joie. Le pire, c’était sortilèges et métamorphose. Là, généralement, j’en faisais le moins possible, mes notes avaient toujours été relativement potable mais ça décollait jamais fort.

Je me vidais la tête de tout ce qui s’était passé aujourd’hui et je baillais aux corbeaux. Je sais, on dit les corneilles mais un corbeau, c’est plus joli. Je baillais encore et encore à m’en faire pleurer les yeux. Par le caleçon Da Vinci, c’était dur. Assis au milieu des fleurs, ou plutôt, entre deux allées de fleurs, je m’allongeais. J’étais habillé chaudement, ça valait mieux. Traîner dehors uniforme ouvert n’était pas la meilleure idée du siècle pour le moment et ça, que ce soit dehors ou dedans.
Je fermais les yeux en baillant à nouveau en me repassant dans la tête le cours de soins aux créatures magiques de ce matin. Je souriais comme un imbécile à cause d’une blague idiote. J’aimais les blagues ridicules. Et puis pour la sempiternelle fois, on m’avait encore posé la question à 10 000 Galions : « Ca veut dire quoi ton tatouage ? »
Bon, cette fois, c’était pendant la pause du matin et c’était un premier cycle, sans doute un première ou deuxième année. Je ne me souvenais pas de sa tête. Bon, je dois bien admettre que je n’ai pas franchement la mémoire visuelle et qu’il m’arrivait parfois d’oublier des noms mais dans l’ensemble, j’m’en sortais pas trop mal.
J’avais inventé une histoire abracadabrantesque sur ce tatouage. Je crois bien que cette fois, je m’étais surpassé. Ça a même suscité quelques éclats de rire. On dirait que les paris sur mes histoires tournent toujours.

Je m’étirais, en évitant d’abîmer les fleurs et passais mes bras derrière ma tête pour un meilleur appui. Je fléchis une jambe. Les yeux fermés, je crois que je m’endormirais bien sur place. Je zapperais même peut-être le repas, ou alors j’irais juste piquer deux ou trois trucs discretos, ni vu ni connu, j’t’embrouille. Enfin, ça, c’était si on ne me forçait pas à poser mes fesses pour manger. Il faudrait que je développe de nouvelles techniques.
En plus, les repas n’étaient pas franchement joyeux joyeux, il y avait de nouveau des tensions à Beauxbâtons. Je me demandais sur quoi ça allait débouler cette fois. Pour le moment, comme à ma bonne habitude, je ne prenais le parti de personne. J’attendais de me faire une opinion.


Dernière édition par E. Vahon Hellys le Sam 25 Aoû - 0:23, édité 1 fois
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Lun 6 Aoû - 11:57.



Warrior


La rentrée. Le mois de septembre était probablement le mois que le jeune garçon détestait le plus. Entre l’emploi du temps, les nouveaux professeurs et les camarades de classe, Logan ne savait plus où donner de la tête. Toutes ces choses l’insupportaient au plus haut point, et rien que d’y penser lui donner de l’urticaire. Non, la rentrée ce n’était vraiment pas pour lui. Cela faisait à peine quelques mois que l’écossais se trouvait à l’institut français, que des tensions apparaissaient déjà. Il ne comprenait pas très bien le pourquoi du comment, et pour tout vous dire il s’en moquait totalement. Les gens parlaient maintenant d’autre chose. En effet, lors de son arrivée à Beauxbâtons, Logan avait été le sujet de toutes les discussions. Tout le monde se demandait ce qu’il avait bien pu faire de si grave pour être renvoyé de Poudlard. Et le jeune Oaken ne répondait à aucunes de leur questions idiotes, préférant passer son chemin, et garder un peu de mystère. Il avait déjà révélé un peu trop de sa vie, et donner un peu trop de son attention à une personne, et cela lui avait joué des tours. Non merci. Il ne voulait pas revivre ça une seconde fois.

La cloche sonna enfin la fin du cours de… De quoi déjà ? Logan n’avait prêté aucune attention à la matière qu’il venait de suivre ! Bon, tant pis. Le jeune écossais rassembla ses affaires et se précipita hors de la salle de classe. Les couloirs étaient bondés à cette heure ci, et cela oppressait fortement le garçon. Il lui fallait de l’air et vite ! Etant depuis peu à Beauxbâtons, Logan ne connaissait pas encore tous les coins et recoins de l’académie. Il entreprit donc une longue marche dans les couloirs, plutôt lumineux, de l’institut. Après une bonne dizaine de minute d’une marche intense et soutenue, l’Hypnos était légèrement épuisé. Il faut dire qu’il n’était pas un grand habitué, ou même fan, de sport. Il dut donc s’appuyer contre un mur pour reprendre sa respiration. Une fois son point de côté dissipé, Logan tomba nez à nez sur un immense jardin. Depuis le temps qu’il en entendait parler, il n’était jamais venu contempler de ses propres yeux la splendeur des jardins de Beauxbâtons. Il y en avait de différente taille, avec différent thème… Incroyable. Le jeune Oaken jeta son dévolu sur le jardin dit ensoleiller. Parcouru de petite pâquerette et d’une multitude de tournesol, Logan fit bien attention de n’en abimer aucune.

Alors que l’adolescent marchait tranquillement, sans réel but, il percuta quelque chose qui le fit tomber à la renverse. « Pu*ain ! » La face dans la terre, Logan mit quelques secondes avant de se relever. Mais qui était l’abruti qui s’était allongé dans les fleurs comme ça ?! Préparant déjà son discours vengeur et son regard noir, l’écossais s’arrêta net en découvrant l’identité de cet imbécile. Et ce n’était pas vraiment un imbécile, loin de là. « Vahon ?! Qu’es ce que tu fais là ? Ca va pas, j’ai bien faillit me casser une dent ! »
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Lun 6 Aoû - 13:08.
Je rêvassais, la tête dans les nuages. Je réfléchissais aussi. Je ne savais pas quoi faire de ma vie et j’étais en dernière année. J’y voyais un problème, je commençais à y voir un problème… Professeur ? Bordel… Non ! Surtout pas, j’étais incapable de gérer une classe. C’était même risible. Le mec le plus en retard de Beauxbâtons, prof… Totalement ridicule.
S’il y avait un prix pour les retards, je crois que je le décrocherais. Les seuls autres concurrents sérieux, c’étaient les autres Hypnos…
Qu’y avait-il d’autres ? Botaniste ? Ah ouais, ça, ça me plairait bien. Je me sentais bien au milieu des plantes. C’était à creuser comme idée finalement.

J’étais en train de m’endormir allègrement au milieu des fleurs quand on me marcha limite dessus et qu’au final, c’est sur moi que la personne s’étala. Magniveilleux… – Ah, des contractions comme ça, on en voit pas souvent ! – La personne se releva après avoir juré. Logique, moi je grognais à moitié.
En entendant la voix, j’ouvrais un œil puis le deuxième. Logan… Je baillais et me redressais sur mes coudes, adieu la sieste.

« Bah alors, tu regardes plus où tu mets les pieds vieux ? » Je gigotais pour faire craquer mon dos, après un crac, j’me sentais mieux. « Figure-toi que je rêvassais et que j’étais bien parti pour piquer un roupillon au milieu des pâquerettes. »

Je finis par m’asseoir et retirer l’herbe que j’avais dans le dos. Je passais une main dans mes cheveux et une sur mes yeux. Je cherchais mes neurones.

« Et toi, qu’est-ce qui t’amène ? Des envies de balades ? Une couronne de marguerites ? Oh non, un tournesol pour la fille de tes rêves ! C’est mignon. »

Non, je ne pouvais pas m’empêcher de faire l’imbécile, c’était plus fort que moi. Le pire, c’est que la plupart du temps, je racontais franchement n’importe quoi. Là par exemple. Ceci dit, peut-être bien que Logan avait une fille en vue, en fait, je n’en savais rien du temps. La vie privée des autres, je respecte… Les potins, c’est pas vraiment mon fort. Je laisse ça aux autres. Pour certaines personnes, ça devrait être classé comme sport olympique sorcier.

« Tu sais ce qu’il y a à manger ce soir ? J’ai oublié de regarder en passant. »

Tout comme j’avais oublié mon horaire et presque ma tête ce matin. Enfin, depuis, il avait eu le temps de s’habituer à ma distraction constante, heureusement. En même temps, je n’étais pas bien sûr qu’il n’avait pas lui aussi de grands moments de distraction. Nous n’avions pas cours ensemble et le matin, je suis tellement dans le cirage que je n’arrive pas à calculer ce qui se passe autour de moi. Je fonctionne au radar, c’est plus fort que moi. J’ai déjà essayé de me réveiller tout seul sans sonnerie magique, sans aide et… ça n’a rien de concluant. Tout ce que je suis arrivé à faire ce jour-là, c’est raté le petit déj, arriver en retard en cours et oublier mon sac.

Je grignotais un bout de mon lacet bleu et présentais le paquet à Logan.

« T’en veux un ? »

Goût caramel, comme d’habitude, on ne change pas une équipe qui gagne.


Dernière édition par E. Vahon Hellys le Sam 25 Aoû - 0:23, édité 1 fois
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Lun 6 Aoû - 20:33.



Ready or Not ?




Une main sur le front et les sourcils froncés, voilà dans quelle posture était Logan alors qu’il attendait la réponse de son ami. Sous ses doigts, il pouvait sentir une légère bosse se former. Avec un peu de chance, il n’aurait pas de bleu. Parce que avoir une grosse balafre sur le visage attisait encore plus la curiosité des gens, et le jeune écossais n’avait surement pas besoin de ça en ce moment. Logan ne pensa pas une seconde à s’excuser auprès de la personne sur qui il venait de chuter. Peut-être avait-elle mal elle aussi ? Who cares ?! Il avait peut-être un bleu sur le front là ! Bref, Vahon sembla reconnaitre l’Hypnos. Une bonne nouvelle, il ne devait pas être si défiguré que ça finalement…

« J’étais peut-être un peu perdu dans mes pensées… Désolé de t’avoir marché dessus… » Oui, il avait fallu quelques minutes au jeune homme pour passer au dessus de sa blessure, et enfin s’excuser auprès de Vahon. C’était toujours comme, Logan était plutôt long à la détente que voulez-vous. « Ah quel beau projet ! J’devrais peut-être te rejoindre tient… » En prononçant ces paroles, l’adolescent vint s’asseoir aux côté de son ami, qui s’était justement redressé. Logan connaissait Vahon depuis son arrivé à Beauxbâtons. Alors qu’il ne connaissait personne, le blondinet le prit sous son aile et lui montra tout ce qu’il y avait à savoir sur l’institut. En parlant un peu plus, les deux garçons s’étaient découverts pleins de points communs, et notamment sur leur caractère, qui était très similaire. Depuis, les deux Hypnos entretiennent une relation amicale plutôt fraternelle. Bon, ils n’iraient pas jusqu’à se raconter les pires détails de leur vie mais quand même…

Lorsque Logan entendit les paroles de son ami, son cœur sembla s’arrêter. Comment savait-il ? Mais que savait-il déjà ? Il n’en avait parlé à personne, même pas à l’intéressé alors… Non, impossible, Vahon ne pouvait pas être au courant des sentiments du garçon envers la jeune Athéna. Logan se faisait surement des films… « Qu’est ce que tu peux être con des fois. Nan, j’avais juste besoin de prendre l’air, les cours me saoule déjà c’est pour te dire ! » L’apprenti sorcier sentit la chaleur monter à son visage. Ses joues devaient être tintées d’une couleur rouge à l’heure qu’il était. Crotte. Le jeune Oaken était vraiment nul pour cacher ses sentiments, et surtout ce genre de sentiments. Mais Vahon n’était pas du genre à s’intéresser aux potins de ce genre. Peut-être n’avait-il pas remarqué la réaction gênée de Logan ? Il l’espérait fortement en tout cas, car il ne saurait pas quoi lui répondre. Il ne savait déjà pas ce qu’il ressentait, alors comment allait-il pouvoir l’expliquer ?

« Nan, j’ai pas pensé à regarder… Mais ça doit être dégueulasse comme d’habitude. J’m’habituerai jamais à la bouffe française j’crois. Comment ils peuvent manger des escargots ? Beurk… » La nourriture était vraiment meilleure à Poudlard. Le jus de citrouille lui manquait fortement, et il en avait vraiment raz la casquette de leur jus de raisin. Un gazouillis sortit Logan de ses pensé, et lui fit remarquer que Vahon lui tendait quelque chose. « Oh oui tient ! En plus caramel, j’adore ! »
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Mar 7 Aoû - 15:18.
Perdu dans ses pensées ? Pour pas voir quelqu’un allongé à terre, il fallait vraiment qu’il soit plongé bien loin dans ses pensées. J’allais me faire un torticolis s’il ne faisait pas quelque chose très vite.
Heureusement pour moi, il s’assit. C’était plus simple et plus confortable pour discuter, il fallait bien l’admettre. Pour un anglais, enfin nom, écossais, il s’intégrait plutôt bien. Faut dire que toutes les écoles avaient un peu été chamboulées avec l’OS. Faudrait peut-être que je lui demande un jour concrètement comment il se sentait ici, loin de ses pénates natals. Enfin, si je n’avais pas oublié d’ici à ce qu’on rentre pour manger.
Oui, je venais de me décider, j’commençais à avoir faim.

Je fus spectateur d’un phénomène absolument fascinant, mes remarques en l’air avaient apparemment fait mouche. Je regardais avec fascination Logan prendre des couleurs. J’avais rien vu venir, il était discret le petit. Enfin, quand je dis petit, c’est affectif.

« Nan nan nan nan nan ! C’est pas qu’une question d’air. T’as rougi là, j’ai pas rêvé. Bon, t’en parleras si tu veux. Mais je te comprends… Moi aussi les cours me saoulent déjà. J’ai réussi à oublier mon horaire ce matin, deux bouquins et à arriver en retard presque partout. »

Bon, j’étais sûr de ne pas avoir rêvé mais Logan en parlerait quand il voudrait s’il le voulait. Je ne pouvais pas réclamer d’explications vu que je n’en donnais aucune, jamais. Je n’étais pas d’un naturel fouineur. « Nan, j’ai pas pensé à regarder… Mais ça doit être dégueulasse comme d’habitude. J’m’habituerai jamais à la bouffe française j’crois. Comment ils peuvent manger des escargots ? Beurk… »

« Hey mec, je te signale que je suis français. Bon, je dois admettre que les escargots, c’est pas mon truc mais on a pas que de la bouffe dégueulasse. Et puis si tu veux certains trucs, y a toujours moyen de te le faire envoyer. »

Je lui tendis un lacet. Je crois qu’il n’y avait que lui et Mermaid qui arrivait à comprendre mon goût étrange pour le caramel, surtout sous forme de lacet bleu. C’était une petite friandise que maman m’envoyait quand j’étais petit, depuis, j’en recevais des stocks dès qu’elle pouvait m’en envoyer. Je ne sais pas du tout où elle les trouvait mais j’espérais que je finirais par en trouver en ville.

« Tu sais que t’es un des seuls à vouloir manger ces trucs à part moi ? Je ne sais pas pourquoi l’association du bleu et du goût caramel perturbe autant. »

Je haussais les épaules, je crois que je continuais à manger ça par habitude et pour emmerder mon père. Il détestait ça, enfin, il détestait à peu près tout ce qui me concernait alors…

« Faudrait vraiment que je pense à trouver un moyen de piquer de la bouffe hors salle à manger. J’ai pas encore trouvé le moyen d’entrer dans les cuisines… Et ça en presque neuf ans ! C’est nul. Ça te tente pas d’essayer avec moi d’entrer en douce dans les cuisines ? Histoire de se faire un p’tit garde mangé perso dans la chambre. »

Pas bien d’entraîner ses petits camarades dans ce genre de plan foireux mais je n’étais pas le dernier à faire des bêtises. Maintenant, Logan pouvait très bien refusé, je ne le forçais à rien, je ne forçais jamais personne à rien en fait.


Dernière édition par E. Vahon Hellys le Sam 25 Aoû - 0:23, édité 1 fois
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Mar 7 Aoû - 20:33.



Round & Round




Par la barbe de Merlin… La rougeur soudaine du jeune écossais ne passe visiblement pas inaperçu auprès de son ami ! En effet, Vahon avait tout de suite remarqué le changement de couleur du jeune Hypnos, et ne tarda pas à soulever se problème. Et il souleva bien entendu une autre question. Se sentait-il prêt pour en parler ? Logan n’était pas vraiment du genre à étaler ses sentiments à qui voulait bien l’entendre, et même si le français était son ami –peut-être le seul ici d’ailleurs- il ne savait pas s’il se sentait assez en confiance pour discuter de cela en toute liberté. Heureusement pour lui, le blondinet n’était pas quelqu’un qui raffolait de ce genre de ragot, et passa donc vite sur le sujet, histoire de tâter le terrain peut-être… Ouf, il l’avait échappé belle, et le mieux pour le moment, était de ne pas revenir sur cette affaire, et de passer à autre chose. Mais au fond de lui, le jeune Oaken savait pertinemment qu’un jour ou l’autre, il devra bien révéler ses sentiments au grand jour. En attendant, il ne faisait que retarder encore et encore l’échéance.

Vahon était donc aussi saoulé que lui par les cours. Tant mieux, il se sentait moins seul comme ça. Cela l’empêchait de déprimer, lorsqu’il voyait les intellos lunetteux étudier comme des forcenés à la bibliothèque dès la rentrée, de constater que d’autre personne était dans son cas. Merci Vahon ! « Ah oui désolé mec… Mais bon voilà, les escargots et les cuisses de grenouilles, très peu pour moins ! Mais c’est pas con ça ! J’devrait peut-être demander à mon père de m’envoyer quelques trucs… » En effet, depuis qu’il était à Beauxbâtons, Logan se laissait presque mourir de faim, et l’idée de demander à son père de lui envoyer des produits écossais ne lui avait jamais traversé l’esprit ! Grace à Vahon, il allait surement retrouver l’appétit maintenant.

Alors que l’adolescent mâchouillait son lacet bleu, son camarade lui fit une confidence. « Ah ouais ?! Pourtant c’est trop bon ! Arf, tant mieux, ça en fait plus pour nous comme ça ! » Le garçon éclata d’un rire sonore et puissant. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas ris comme cela, et naturellement qui plus est ! Ah, ça faisait du bien des fois d’être soi même, et Logan venait de s’en rendre compte. Mais il ne pouvait pas se permettre de faire ça avec n’importe qui. Ca survie en dépendait. Pour l’instant, il devait se contenter de ce moment comme quelque chose de précieux et d’occasionnelle. Oui voilà, ça devait être occasionnelle toute cette histoire d’être soi-même !

« Mais carrément ! Je crève la dalle là en plus ! Tu sais même pas à quel point ça me fait plaisir de t’entendre dire ça. A Poudlard, on le faisait tout le temps ! » En effet, lorsqu’il se trouvait à Poudlard, Logan se retrouvait très souvent dans ce genre d’embrouille, et il adorait ça ! Alors s’il pouvait se permettre d’être lui-même pendant quelques heures, autant le faire à fond non ?


Spoiler:
 
Anonymous
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté Jeu 9 Aoû - 12:34.
J’avais toujours les combines pour avoir ce qu’il manquait. À priori, rien n’était interdit en matière de nourriture. Sauf peut-être les trucs vraiment périssables. Il fallait penser à tout. Quoi qu’avec la température qu’il faisait à l’intérieur en ce moment, ça n’était franchement pas un problème. Moi qui pionçais en caleçon en temps normal, j’avais dû sortir un pyjama et rajouter une couverture. Faudrait peut-être qu’ils trouvent une solution, ça commençait à être chiant d’ailleurs.

« Tu vois, y a des solutions à tout et puis on t’oblige pas à manger des escargots et des cuisses de grenouilles. C’est pas comme si on nous en servait tous les soirs. Tu vas pas me dire qu’un bon steak frites t’aimes pas ça quand même ? »

Tout le monde aimait le classique steak frites bon, sauf si on est végétarien, là, c’est sûr, c’est emmerdant mais vu qu’on avait des mangeurs de verdure, y avait toujours plusieurs types de plats, ils s’étaient même mis au végétalien, c’est tout dire. Personnellement, il ne me viendrait pas à l’idée de me priver de viande. Par respect pour la faune marine et pour Mermaid en revanche… j’évitais le poisson et les fruits de mer. Après tout, c’était pas non plus comme si j’en avais toujours raffolé.

« Ah ouais ?! Pourtant c’est trop bon ! Arf, tant mieux, ça en fait plus pour nous comme ça ! »

« Qu’est-ce que tu veux… Les gens savent pas ce qu’ils ratent. Mais ouais, ça nous en fait plus. »

Je rempochais le paquet, vu la longueur des lacets, je faisais la demi journée facile avec. Pour Logan j’en savais rien mais y avait rationnement en la matière. J’en avais pas des stocks inépuisables et c’était assez dommage, je dois bien l’admettre.

« Tu devrais être comme ça plus souvent mec. »

Je ne lui reprochais rien. L’intégration, c’était pas mon fort non plus. Je crois même qu’on m’avait un jour qualifié d’erreur sociale. Allez savoir ce que ça veut dire. Je suppose que c’était parce que ce qu’on pensait de moi m’était égal et que les petites choses à la mode me passaient par-dessus la tête… Je n’avais pas la classe standard requise à Beauxbâtons. Je n’étais pas le meilleur élément que l’école ait connu. En fait, je n’étais personne, juste un mec de chez Hypnos qui raconte des salades.
Dans le fond, ça m’allait très bien, au moins, j’avais la paix et on ne s’occupait pas trop de moi, je crois que c’est ça qui m’avait aidé à aider les autres sans me faire remarquer.

« Bon, partons piller cette cuisine avant le repas. On aura de quoi agrémenter la tambouille ce soir. » Je me remis sur mes pieds, soudain parfaitement éveillé. « J’te préviens, j’ai encore jamais réussi à entrer. Bon, j’ai encore jamais vraiment essayé, je dois l’admettre. Allez suis-moi. »

Je ramassais mon sac et le mis en bandoulière prenant la direction des cuisines avec entrain.

« On vous laissait entrer si facilement que ça dans les cuisines à Poudlard ? »

La question me trottait dans la tête depuis un moment déjà. Enfin… depuis qu’on avait commencé à parler cuisine.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Amnésie passagère volontaire [PM] Empty
Message Posté .

Amnésie passagère volontaire [PM]

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: rps

Sujets similaires

-
» Amnésie passagère volontaire [PM]
» « La paix réside dans l'amnésie sélective. » [RP groupe]
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» La TRAGEDIE CONTINUE :L'AMNESIE FORCEE
» Une nouvelle

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: