VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Gemmes onyx
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Sam 7 Juil - 1:06.

d’Hadès
Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir.


● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


Les onyx ne sont, contrairement aux autres gemmes, pas dissimulées derrière un quelconque rempart végétal. Les pierres sont posées sur un trépied, au centre du mystérieux labyrinthe de l'Académie. Mais avant de parvenir aux joyaux, il vous faut passer une grille couverte de ronces qui barre l'accès à votre objectif. Sur cette porte trône une pancarte ornée de ces mots :
Je connais quelqu'un qui toujours m'est proche,
Et qui pourtant dans le noir disparaît,
Envers moi seul cette personne est loyale,
Une force invisible la contraint à me suivre,
Mais bien qu'elle me touche, je ne peux la sentir.
Qui est-ce ?

Seule la bonne réponse vous permettra d'ouvrir la grille.
    Renseignements & Consignes :

Ҩ La réponse à l’énigme est mon ombre. Néanmoins, votre personnage doit réfléchir à cette réponse et pourquoi pas se tromper ; il n’a pas la science infuse.
Ҩ Postez à la suite l’arrivée de votre personnage sur les lieux (ainsi que ses recherches…) et le reste de son action. Il peut trouver les onyx ou se tromper à la réponse de l’énigme, ne prendre qu’un joyau ou tendre un piège à ses concurrents… c’est à vous de voir !
Ҩ Une fois que vous en avez terminé avec les onyx, vous pouvez envoyer votre personnage à la recherche d’autres gemmes.


Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 22 Juil - 17:04.

"gone away,,

in the cradle cats got your money, bombs are dropping


Zeppelin était encore en colère. Elle était encore trempée. Alors que Lykaïa avait décidé de les abandonner en leur lançant un aguamenti – quelle délicate attention – elle se dirigeait, avec Alice, vers le labyrinthe. Même si elle se foutait toujours autant de cette chasse au trésor, elle avait plus que jamais envie de gagner. Surtout avant Lykaïa. Il lui fallait ces pierres. Il les lui fallait toutes. Alice la suivait en bavardant, comme d’habitude. Et comme d’habitude, la jeune Hadès hôchait la tête, sans trop rien dire. Elle n’avait qu’un envie, entrer dans le labyrinthe. A son grand déplaisir, deux étudiants d’Hestia voulaient s’y élancer en même temps qu’elle. Elle sortit sa baguette.

« Expelliarmus ! »

Son sourire, toujours aussi étrange, toujours aussi macabre, défia les autres. Elle était prête à les confronter en duel s’il le fallait. Mais avec un peu de chance, ils partiraient en pleurant avant qu’ils n’aient à se battre.

« Allez, du vent ! »

Elle leur fit signe de partir de la main, ce qu’ils firent. Elle pouvait dire qu’elle allait le regretter. Ils allaient sûrement tout rapporter à leur lully. Mais au fond, elle s’en fichait bien. Elle entra dans le labyrinthe. Elle ne savait pas comment l’expliquer, mais elle adorait cet endroit, elle adorait s’y perdre. Parce qu’au fond, quand elle finissait par en sortir, c’était toujours un sentiment de délivrance, et de liberté inaliénable qui l’emplissait. Elle sourit.

« Bon, Alice. Fini les gamineries. Le vrai jeu commence maintenant. »

On pouvait dire qu’elle avait une idée derrière la tête, parce que ses yeux brillaient. Un éclat étrange qui provoquait à la fois l’amusement et l’inquiétude. Elle se dirigea vers le premier panneau et le changea de sens.

« J’ai vraiment envie de gagner. »

Et elle se remit en route.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 28 Juil - 13:05.
L'envie de gagner, de réussir quelque chose. C'est une envie qui nous pousse à faire les pires des choses. À trahir ce à quoi on tient. Et même lors de cette chasse au trésor banale, je pouvais voir à quel pont Zepp avait un esprit de compétition. Dès que Lyka nous lança son aguamenti, je vis son visage changer. J'ai rapidement compris qu'il faudrait mieux qu'on trouve toutes les pierres, et vite.

On allait vers le labyrinthe, alors que deux élèves d'Hestia s'y dirigeaient en même temps. Un Expelliarmus plus tard, et c'était fini.

« Bon, Alice. Fini les gamineries. Le vrai jeu commence maintenant. ».

Je la regardais étrangement. Ce n'est pas comme si je n'étais pas habituée à recevoir des ordres de Zeppelin, mais j'étais toujours impressionnée par la froideur dont elle les donnait.

« J’ai vraiment envie de gagner. »

Alors qu'elle changeait le sens du panneau, je lançai un sort sur les buissons. Quiconque passerait par là serait retardé par eux.

« Team Zepplice ? ».

J'adorais les labyrinthe. Ils me rappelaient qu'il était tellement facile de se perdre, de ne plus pouvoir retrouver sa direction. Mais aussi que la vie est une énigme, et que pour s'en sortir, il faut les résoudre. Continuer à avancer jusqu'à trouver une sortie. Persévérer tant que l'on a pas réussi. Même dans les plus simples des jeux, la logique reste la même, et cette chasse n'échappait pas à la règle.

Plus on avançait, plus on s'enfonçait dans le labyrinthe.

« Putain, Zepp, est-ce que tu sais où on est au moins ? ».
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 28 Juil - 17:45.

Une demi-heure.

Cela faisait précisément une demi-heure que Marie était coincée dans ce maudit labyrinthe et plus elle s’enfonçait dans ce dédalle de verdure, moins elle comprenait pourquoi elle y était entrée. La compétition, ça n’avait jamais été son truc. Depuis ses neuf ans et son admission à Beauxbâtons, elle s’était soigneusement tenue à l’écart de toutes ces querelles d’écuries. Bien sûr, elle portait les couleurs d’Hadès lors des courses de chevaux ailés. Elle était également fière lorsqu’ils étaient valorisés d’une quelconque manière. Mais ça en restait là. En plus, les gens animés par l’ambition (plutôt genre rage du tigre : « je t’étripe mais j’ai gagné »), ça avait toujours eu le don de l’effrayer, ou, d’au moins l’intimider.

Alors rien ne justifiait sa présence ici, en ces temps de chasse au trésor. Une chasse au trésor… encore une idée d’on ne savait qui pour raviver les tensions déjà bien à vif entre les élèves de l’académie ! Peut-être que l’administration pensait plutôt les canaliser… ça semblait bien mal parti ! Rien qu’avant d’entrer dans le labyrinthe, Marie avait été témoin de l’agression en bonne et due forme de deux Dionysos de seconde année par un petit groupe de Zeus. C’était à ce moment-là qu’elle aurait dû rebrousser chemin ! Rentrer et trouver une occupation quelconque et moins risquée ! Et bien non. Elle s’était enfoncée dans le célèbre labyrinthe de Beauxbâtons, et maintenant elle rasait les murs, la baguette fermement tenue devant elle, et des coups d’œil inquiets jetés toutes les cinq secondes derrière son épaule.

La jeune Hadès en était bien consciente : elle n’avait aucune chance de gagner. La course était déjà lancée depuis bien longtemps et elle n’avait même pas essayé de se lancer à la recherche de gemmes plus faciles à trouver. Néanmoins, trouver les Onyx d’Hadès, les pierres les mieux cachées, ça la tenait à cœur. Histoire de dire qu’elle avait mis sa main à la pâte. Histoire de ne pas trop se faire lyncher en salle commune ce soir, déjà que trainer avec des Zeus la journée, ça n’était pas pour la faire remonter dans leur dédaigneuse estime…

Elle vira à gauche, elle le sentait, elle se rapprochait de plus en plus du milieu. Elle y était presque… Quand elle tomba sur un mur de ronces. Elle devinait déjà derrière le piédestal et les onyx tant convoitées. Mais ç’aurait été trop facile. Une pancarte était accrochée à cet obstacle. Une énigme. Bien sûr.

Marie commençait tout juste à la déchiffrer lorsque des voix féminines se firent entendre. La jeune fille examina, paniquée, toutes ses possibilités. A droite, à gauche… impossible de se planquer. Saleté de labyrinthe ! Sa main se resserra sur sa baguette de sureau, tandis qu’elle se préparait mentalement à jeter un sort si besoin était…
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 29 Juil - 16:32.

"ottoman,,

but dress for a funeral


« Team Zepplice ? »

Zeppelin sourit. La team Zepplice, c’était comme ça qu’elles s’appelaient quand elles allaient faire des mauvais coups. Et elles en faisaient souvent. Mais Il fallait bien rompre le calme ingénu de Beauxbâtons. Il fallait bien que quelqu’un sème le trouble dans cette école de gens trop parfaits. Et elles avaient choisi d’être ces personnes. Ces personnes qui feraient tout pour profiter de la vie, parce qu’elle était bien trop courte. Ces personnes qui fuyaient leur propre douleur en en procurant aux autres. Ces personnes qui ne pensaient aux conséquences de leurs actes que lorsqu’elles leur revenaient en pleine figure.

« Team Zepplice. »

Elles continuaient à lancer des sorts et à changer l’orientation des panneaux, mais plus elles s’enfonçaient dans le dédale, moins elles étaient rassurées. Zeppelin n’aurait jamais cru se perdre dans un labyrinthe. Quand on est un loup garou, on est censé avoir du flair. Mais malheureusement pour elles, Zeppelin et Alice étaient loin d’être aussi douées que Lykaïa à ce petit jeu.

« Putain, Zepp, est-ce que tu sais où on est au moins ? »

Zeppelin soupira.

« Alice, si on savait où on était, ça s’appellerait pas un labyrinthe espèce de morue gélifiée. »

Elle tourna à droite. Encore une impasse.

« Super. Je te préviens, c’est la dernière fois que je mets les pieds ici. »

Elle tourna à gauche, et c’est là qu’elle se retrouva face à Marie qui pointait sa baguette vers elle. Ni une ni deux, Zeppelin dégaina la sienne et visa Gaumont avec.

« Tiens donc, comme on se retrouve Gaumont… Expelliarmus ! Alice, vas déchiffrer cette énigme à la troll ! »

avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 1 Aoû - 22:49.
« Team Zepplice. ». Que ça faisait du bien d'entendre ça. C'était parti d'un rien, comme toujours. J'avais inventé un nom au hasard et puis c'était resté. Depuis à chaque fois que je l'entendais en parler, j'avais cette sensation merveilleuse d'appartenir à quelque chose. Comme si plus rien ne pouvait nous arrêter. Chaque jour quand je me levais, je me disais que j'avais de la chance, parce que je n'étais pas seule, j'appartenais à un tout. Que ce soit avec la meute, ou bien avec Zepp' et Lyka. Je savais qu'il n'existait pas un seul endroit où elles n'iraient pas avec moi. Je plaignais sincèrement ceux qui n'avaient pas de tels amis.

Je suivais Zeppelin, sans me poser de question. Quant il en venait elle, je n'en posais jamais. Je la suivais, et puis c'était tout. Il n'y avait aucune question à se poser et quoi qu'il arrivait, je pouvais lui faire confiance. Sauf qu'au bout de plusieurs panneaux retournés, et de culs de sac, je lui demandai une simple chose : « Putain, Zepp, est-ce que tu sais où on est au moins ? ». « Alice, si on savait où on était, ça s’appellerait pas un labyrinthe espèce de morue gélifiée. ». Elle tourna la tête. « Super. Je te préviens, c’est la dernière fois que je mets les pieds ici. ». Avant que je ne puisse répondre, nous étions face à face avec Marie Gaumont. Une élève d'Hadès. « Tiens donc, comme on se retrouve Gaumont… Expelliarmus ! Alice, vas déchiffrer cette énigme à la troll ! ».

Je me précipitai vers l'énigme. On avait l'avantage. On était deux. Et je savais que Zeppelin était douée en sortilèges. Je n'avais plus qu'à me concentrer pour l'énigme.

"Je connais quelqu'un qui toujours m'est proche,
Et qui pourtant dans le noir disparaît,
Envers moi seul cette personne est loyale,
Une force invisible la contraint à me suivre,
Mais bien qu'elle me touche, je ne peux la sentir.
Qui est-ce ?
"

Je réfléchi un instant. Le reflet peut être ? Non. Il n'est pas retenu par une force invisible... L'ombre ! C'est évident. Mais Marie ne devait pas l'entendre. Cela faisait maintenant plusieurs minutes qu'elles se battaient. « Zepp ! J'ai la solution de l'énigme ! Lance lui un sourdinam ! »
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 1 Aoû - 23:37.
Deux têtes blondes sortirent des buissons, dont l’une très reconnaissable de Zeppelin, sa camarade de chambre, qui se trouva à quelques centimètres de la baguette de Marie. Attaquer ? Attaquer Zeppelin la dernière année qui était loin de la porter dans son cœur ? La jeune fille hésita et ce fut la seconde de trop.

« Tiens donc, comme on se retrouve Gaumont… »


Rien qu’à ces mots, Marie savait plus ou moins ce qui allait se passer. Elle pinça les lèvres, sachant pertinemment qu’entre elles deux c’est Zeppelin qui aurait l’avantage. La rapidité, l’ambition, la puissance également. La grande blonde n’était pas à Hadès pour rien, dans ses yeux brillait l’appât du gain. Contrairement à Marie elle était là pour gagner, et elle ne laisserait personne se mettre dans son chemin.

« Expelliarmus ! »

Sa baguette lui sauta des mains, et sous l'effet du sort, Marie recula de quelques pas. Zeppelin donna quelques ordres à son acolyte, Alice Lacroix, qui se pressa de les exécuter. Filer, c’était cela la meilleure option pour la petite brune. C’était aussi l’option la plus lâche, sa petite fierté venait d’en prendre un coup, c’était sûr que quand Zeppelin et Alice se vanteraient de leur victoire ce soir, au réfectoire, elles ne manqueraient pas de raconter l’humiliation du labyrinthe, ou au moins de jeter un regard moqueur dans sa direction. Sans nul doute, Eric le remarquerait et…
Peu importe ! Elle se précipita pour récupérer sa fidèle baguette, juste quand Alice trouvait la solution à l’énigme que Marie n’avait même pas eu le temps de déchiffrer.

« Zepp ! J'ai la solution de l'énigme ! Lance-lui un sourdinam ! »


Vas-t-en idiote ! S’ordonna-t-elle mentalement. Mais ses jambes ne lui obéirent pas. Elle resta plantée là, à voir Zeppelin et son délicieux sourire faire quelques pas vers elle, tendre sa baguette...

« Rictusempra ! » s’exclama Marie. C’était le premier sortilège qui lui venait à l’esprit, et lorsque les quelques étincelles sortirent de sa baguette de sureau, que le sort atteignit celle qui s’apprêtait à la rendre sourde, Marie se sentit étonnamment bien. Elle n’était pas du genre à attaquer, elle n’avait même jamais lancé un maléfice en dehors du cours de sortilège ! Et là, il y avait Zeppelin Gordon-Baylee qui se tordait de rire et Lacroix qui la regardait d’un regard effaré.

Mais la chose à laquelle Marie n’avait pas pensé en laissant ses réflexes agir… maintenant, elle faisait quoi ?
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 4 Aoû - 1:23.
« Rictusempra ! » ça, je m'y attendais pas du tout. Zeppelin était géniale en sortilège, mais ça elle ne l'avait pas vu venir. Maintenant c'était elle contre moi. J'étais juste heureuse qu'elle n'ait lancé qu'un rictusempra, ça aurait pu être tellement pire. Je savais que Marie pouvait infliger beaucoup plus de dégâts. Je devais agir vite. Avec n'importe quel sort. « Stupéfix ! ». Je la regardais s'écrouler sur le sol. Je dirigeais finalement ma baguette vers Zeppelin, pliée en deux. « Finite Incantatem. ».

Dans ces cas là, c'est comme ça que ça se passe. Un enchaînement d'actions qui est bien trop rapide pour que l'on puisse l'arrêter. J'étais habituée à l'imprévu avec Zeppelin. On savait qu'on pouvait toujours compter l'une sur l'autre, qu'il suffirait de se débarrasser du problème et que tout irait bien. Je me retournais rapidement vers la grille couverte de ronce. « L'ombre ». Et elle s'ouvrit. Je me précipitais vers le trépied afin d'attraper la pierre.

On touchait vraiment au but, il ne nous manquait plus que quelques pierres, et le tour serait joué. Dommage que Lyka ait décidé de nous abandonner au beau milieu de la chasse, on aurait pu encore s'amuser. D'un côté, le jeu n'aurait pas été aussi drôle si Marie ne nous avait pas attaqué. L'imprévu était ce qui nous avait mené là. Et c'est probablement lui qui nous aiderait à continuer. « Bon, maintenant t'as des idées pour la mener vers une fausse piste ? ». pause. « Je te fais confiance, la laide. J'ai vu Rosalina traîner près de certains buissons tout à l'heure, elle a probablement chopé une pierre là bas. ».
avatar
Micaëla T. Delibes
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
You are frozen, when your heart is not open...
star : Mischa Barton
crédit : (c) ECK
date d'entrée : 12/04/2012
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 910
gallions : 2751

♦ Nota Bene
: Mon frère et ma soeur... allez voir dans les familles des membres =)
: † Miss you mom...
: Potion d'aiguise-méninges | 2 fioles d'antidotes | Potion d'obscurité | Potion de sommeil | Potion de régénération forte des PV | 2 potions de régénération forte des PM | Lot de portoloins Quand le Nord se dévoile (1 mois)



Message Posté Jeu 9 Aoû - 18:59.


Chasse au trésor : Gemmes aigue-marine
ft. K. Zeppelin Gordon-Baylee && Alice I. Lacroix && Marie A. Gaumont && Micaëla T. Delibes

J'étais toujours avec Flo' en pénétrant dans le labyrinthe, en tenue pour le moins légère ce qui ne me plaisait absolument pas et colorait mes joues de rouge, autant de honte que de colère. Mon cousin, fort heureusement, se tut à ce sujet, mais quand nous tournâmes à l'embranchement suivant - et pour ma part, j'étais déjà perdue - il me fit signe de m'arrêter et de garder le silence. Effectivement, une voix retentit un peu plus loin que je n'eus pas de mal à reconnaître.

« Zepp ! J'ai la solution de l'énigme ! Lance-lui un sourdinam ! »

Ok Alice, c'était comme ça que tu jouais. Je songeai sans la moindre certitude qu'elle était peut-être à l'origine de ce qu'il m'était arrivé, et, je regrettais presque d'avoir aidé Zeppelin l'autre jour à l'atelier. Voilà comment j'étais remerciée, ça avait de quoi aigrir n'importe qui. Je me demandai aussi contre qui elles se liguaient, l'hadès et l'hébé, et je ne reconnus pas, cependant, la voix qui s'éleva.

« Rictusempra !
- Stupéfix ! »

Ca, j'aurais pu le parier. Encore cachée au détour d'un des nombreux virages du labyrinthe, je m'avançai légèrement pour observer la scène. Marie par terre, stupéfixée. Zeppelin soumise au rictusempra. Et Alice, donc, qui s'approchait de la blonde.

« Finite Incantatem. »

Je la vis s'approcher de l'énigme et tendis l'oreille.

« L'ombre. »

Et comme elle s'emparait d'une des pierres, et se tournait vers Zeppelin, je fis signe à mon cousin. Une chacun. D'habitude, je ne suis pas vraiment d'un naturel revanchard, mais il faut croire que c'était l'exception qui confirmait la règle. Surtout qu'Alice reprenait la parole et aux mots qu'elle prononça, mon sang ne fit qu'un tour.

« Bon, maintenant t'as des idées pour la mener vers une fausse piste ? Je te fais confiance, la laide. J'ai vu Rosalina traîner près de certains buissons tout à l'heure, elle a probablement chopé une pierre là bas. »

On ne touchait pas à ma famille. Certainement pas à ma cousine. Et d'un même geste, Flo' et moi avançâmes, brandissant chacun notre baguette, lui en direction de Zeppelin, moi en direction d'Alice, profitant de l'effet de surprise.

« Stupéfix !
- Stupéfix ! »

Et avec précaution, prête à réagir et à ré-attaquer les filles si besoin, j'approchai en compagnie de mon cousin.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 3 Sep - 16:41.

"she expected the world,,

but it flew away from her reach


Il y a toujours un moment d’appréhension. Quand on sent que tout est perdu. Et qu’on ne peut rien faire pour éviter quelque chose. Quand on voit ses lèvres bouger. Et qu’on n’a pas le temps de bouger les siennes. Quand on entend les mots, mais qu’il est déjà trop tard. Quand on lève les yeux, et que le ciel se moque déjà. Quand on se met à rire, mais qu’on ne le contrôle pas. Son regard était plein de rage. Mais ses lèvres ne suivaient pas. Et elle riait, elle riait comme jamais. Comme si elle était condamnée. Et elle regardait Alice, lui ordonnant en silence de mettre fin à son supplice. Jamais elle n’avait été aussi ridicule. La blonde s’exécuta avant de renvoyer un sort à Gaumont. Zeppelin reprit son souffle.

« Merci. »
Zeppelin rejoint son ami devant le portail de feuilles. Elle murmura la réponse, et soudain tout prit son sens.

« L'ombre ».

Dès que la porte s’ouvrit, Zeppelin se jeta sur les pierres et en pris quelques unes. Les onyx étaient vraiment magnifiques. Noires. Comme elle.

« Bon, maintenant t'as des idées pour la mener vers une fausse piste ? Je te fais confiance, la laide. J'ai vu Rosalina traîner près de certains buissons tout à l'heure, elle a probablement chopé une pierre là bas. »

Zeppelin sourit. Bien sûr qu’elle avait des idées. Elle fouilla dans son sac. Il lui restait quelques bombabouses. Elle en sortit quelques unes, s’apprêtant à les placer à des endroits propices lorsque, sortis de nulle part, Micaela et un de ses amis s’approchèrent, baguette à la main.

« Stupéfix !
- Protego ! »

Le sort n’atteint aucune des filles, et Zeppelin profita du moment de panique pour lancer ses bombabouses droit sur ses agresseurs. Puis elle se releva et se mit à courir. Il fallait sortir de là, et vite !


avatar
Micaëla T. Delibes
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
You are frozen, when your heart is not open...
star : Mischa Barton
crédit : (c) ECK
date d'entrée : 12/04/2012
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 910
gallions : 2751

♦ Nota Bene
: Mon frère et ma soeur... allez voir dans les familles des membres =)
: † Miss you mom...
: Potion d'aiguise-méninges | 2 fioles d'antidotes | Potion d'obscurité | Potion de sommeil | Potion de régénération forte des PV | 2 potions de régénération forte des PM | Lot de portoloins Quand le Nord se dévoile (1 mois)



Message Posté Mar 4 Sep - 19:50.
¤ Vu qu'Alice a déjà posté à la serre, je suppose qu'elle ne répondra pas ici... ¤


Chasse au trésor : Gemmes aigue-marine
ft. K. Zeppelin Gordon-Baylee && Alice I. Lacroix && Marie A. Gaumont && Micaëla T. Delibes

« Merci. »

Ce mot-là, je ne l'avais jamais entendu dans la bouche de Zeppelin. Je ne lui avais pas sauvé la mise, en août, dans l'atelier, pour lui faire une reconnaissance de dette, et je ne lui avais rien demandé. Je l'avais fait parce que ça m'avait semblé naturel, et à la base, je n'attendais rien en retour. Mais maintenant que je l'entendais prononcé à ma camarade de maison, je ne pouvais pas m'empêcher de remarquer la différence de traitement. Mais après tout, nous n'étions pas amies, n'est-ce pas ? Même si, à mon sens, un simple merci ne coûtait pas grand chose. Toujours était-il que là, après les avoir vues s'en prendre à Marie, je n'avais plus aucune envie d'être amicale avec elles. Pire encore, je reconnus instantanément ce que Zepp sortit de sa sacoche. « Des bombabouses... » Je n'avais dès lors plus aucun doute sur l'origine de ma mésaventure, sur celle à qui je devais de me trimballer maintenant dans la chemise de mon cousin.

« Protego ! »

Nos sorts ricochèrent, et s'évanouirent dans l'espace autour de nous tandis que la blonde nous lançait ses munitions. « Pas deux fois ! » Et pas mon cousin. D'un coup de baguette, je déviais les projectiles qui s'écrasèrent quelques mètres plus loin et déversèrent leur puanteur dans l'air ambiant. Je fronçai le nez, incommodée et par l'odeur, et par cet air de déjà-vu assez désagréable. Le temps que je m'exécute, les deux filles s'éloignaient en courant. « Lâches et mauvaises joueuses... » C'était rare d'en arriver à m'énerver, à me faire sortir de mes gonds, mais là, Alice et Zeppelin, je les retenais. En attendant, il y avait une pauvre Hadès à terre, et je ne pouvais décemment pas la laisser comme ça.

« Ennervatum. »

Et tandis que Flo tendait la main à ma camarade d'infortune pour l'aider à se relever, je me rapprochais des pierres.

« L'ombre. »

Au final, je n'avais même pas regardé l'énigme, et je m'en fichais. Les autres avaient prononcé ce mot et pris des pierres, je ne m'attachais même plus au jeu en lui-même, mais bel et bien au résultat, et je pris deux pierres, une que je fourrais dans la poche de la chemise de mon cousin et l'autre que je tendis à Marie.

« Je vais chercher les rubis. Tu me suis Flo, ou tu restes avec Marie?
- Whererver you will go, cousine... »

Je lançais un léger sourire à l'hadès, qui devait vouloir signifier qu'elle pouvait nous suivre, si elle le désirait, et pris la direction de la rivière.
[/quote]
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Gemmes onyx

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: reliques pré jean-paul :: events :: la chasse au trésor

Sujets similaires

-
» j'ai bouffé ton chat parce que j'avais faim ❆ ONYX
» Un monde d'argent et d'onyx [PV Léopard des Neiges]
» [Guide] Méga Evolution et localisation des Gemmes
» [ROSA] Localisation des méga-gemmes.
» Utilsation de Gemmes

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: