VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Caught in the act [Pv Wade]
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
avatar
Amélia H. De Lavallade
this is the wizzarding world of
Je suis à Athéna et moi j'suis sage..
informations
Je suis à Athéna et moi j'suis sage..

star : Melissa Benoist
crédit : Google, Tumblr, Myself
date d'entrée : 21/10/2014
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 7
gallions : 75

♦ Nota Bene
:
:
:



Message Posté Jeu 1 Jan - 14:09.
caught in the act
on est jamais aussi seul que l'ont croit


informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬Wade J. Winchester & Amélia H. De Lavallade.
ϟ étiologie du statut subjectif ▬ Privé.
ϟ datation approximative du moment exact ▬ U.C.
ϟ cadran lunaire appréciable ▬ En fin d'après-midi, après les cours.
ϟ météorologie sorcièrement acceptable ▬ Il fait plutôt beau, une journée relativement ensoleillée bien qu'un peu fraiche.
ϟ saison saisissante et palpitante ▬ Saison 3.
ϟ intrigue globalement intriguante ▬ 3x02 - I will go forward.
ϟ chatiment divin exigible ▬ Bah on va pas dire que je veux particulièrement mais bon... Je ne met pas de restriction :P
avatar
Amélia H. De Lavallade
this is the wizzarding world of
Je suis à Athéna et moi j'suis sage..
informations
Je suis à Athéna et moi j'suis sage..

star : Melissa Benoist
crédit : Google, Tumblr, Myself
date d'entrée : 21/10/2014
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 7
gallions : 75

♦ Nota Bene
:
:
:



Message Posté Jeu 1 Jan - 14:09.
Chaque fois qu'elle se rendait là-bas, elle pensait la même chose : Pourvu qu'il n'y ait personne. Même si l'endroit était public, que tout le monde avait bien le droit de profiter comme elle de la scène, des instruments, du décor... Rien n'était valable pour ne pas faire passer sa solitude en premier. Rien n'égalait la sérénité qu'elle pouvait trouver, seule, face à un piano. Et comme le début de journée n'avait pas été particulièrement concluant, autant dire qu'elle avait vraiment besoin d'un moment de sérénité.

C'est en choisissant des habits à la hâte, en coiffant ses cheveux de manière tout à fait désorganisé mais, de sorte qu'ils ne lui entravent pas le visage, qu'elle déposa ses affaires très rapidement dans son dortoir avant de repartir aussi vite pour se diriger vers la salle de concert. Le hasard n'avait pas si mal fait les choses au niveau vestimentaire, mais on était quand même à la limite du présentable. L'idée qu'elle n'avait pas tout à fait finaliser ses devoirs ne lui effleura l'esprit que quelques secondes. Bien qu'elle soit une élève modèle, cela faisait plus d'une semaine qu'elle n'avait pris aucun temps pour elle et il était hors de question qu'elle repousse encore l'échéance. Sa patience, déjà très bornée, atteignait des limites qu'elle ne pouvait repousser. Elle sortit donc de l'enceinte de l'établissement pour se diriger vers le pavillon d'Hélios dont elle devait admettre la grande utilité depuis son instauration. Grande utilité pour elle, dans tous les cas. L'avantage de ce lieu est qu'il réunissait tous ses centres d'intérêts majeurs et qu'il avait été aussi une aide précieuse pour combler l'absence de sa presque mère... Mais aujourd'hui, il était surtout question de plaisir et donc, pas question de se morfondre dans la tristesse. Le temps lui sembla propice à une petite balade et elle faillit même prendre le temps de se promener un peu dans les jardins, mais premièrement, il y avait un monde pas possible et deuxièmement, cela rallongerait encore plus l'instant où elle pourrait profiter de son plaisir personnel.

Quand elle franchit la porte de la salle, elle eut inspiration satisfaite. Personne en vue. Et ça, c'était bien. Naturellement, elle se dirigea en premier vers le piano, moins élégant que celui du salon de Mozart, mais malgré sa première réussite d'infiltration à l'intérieur sans se faire repérer, elle avait préféré opter pour une solution plus avantageuse et qui demandait moins de préoccupation. Àpeine ses doigts se posèrent sur les touches qu'un léger sourire s'étira sur ses lèvres, chose, soyons honnêtes, qui n'arrive que très très rarement. Lentement, elle entama un air tranquille, qui ne lui demandait pas trop d'effort de par sa simplicité. Elle ne réfléchissait pas vraiment et avait toujours eu une certaine facilité à improviser des airs relativement simples mais, très vite, elle eut envie d'un peu plus. Le silence se fit dans une interruption absolument pas maîtrisée et elle entama un autre morceau, plus de l'ordre de l'arrangement mélodique et murmura quelques notes avant de se laisser aller à réellement chanter. Contrairement à ses habitudes, c'était quelque chose de plutôt joyeux quoi que quelque peu mélancolique. Mais c'était le propre d'un de ses paroliers français favoris. « Bien sûr, nous eûmes des orages, vingt ans d'amour, c'est l'amour fol... » Inconsciemment elle vit l'image de sa mère adoptive se profiler devant ses yeux et une certaine nostalgie s'empara d'elle, mais elle ne perdit pas le léger sourire qui ne l'avait pas quitté.

Oui, espérons que la journée se finisse mieux qu'elle n'a commencé.
avatar
Wade J. Winchester
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it

star : Adam Brody
crédit : tearsflight
date d'entrée : 04/12/2012
âge du personnage : 19 ans
épîtres postées : 998
gallions : 3373

♦ Nota Bene
:
:
: * Balais Friselune et un Nécessaire à balais * Lot de portoloins (LD) * Une fiole de philtre de confusion * Une fiole de potion de sommeil * Un sérum de vérité * Une fiole d'antidote * Une cape d'Invisibilité * Balai encore unique en son genre produit dans un bois encore inconnu qu'on ne connait pas (forcément si il est inconnu) et fait en poils de fesse de troll !



Message Posté Lun 12 Jan - 2:34.
Les jours devenaient de plus en plus court. Le ciel était de plus en plus gris et menaçant. Bientôt l'hiver. Enfin. C'était sa saison préférée. Celle où il prenait plaisir à se balader, emmitouflé dans son manteau et son écharpe, où il prenait plaisir à respirer de l'air frais... C'était indescriptible mais il reconnaîtrait l'odeur de l'hiver entre mille... Ce serait bientôt Noël, les fêtes, son anniversaire... Ça ça ne le réjouissait pas trop mais il espérait que comme dans toutes les bonnes histoires, après la pluie viendra le beau temps et qu'enfin il pourrait tirer un trait sur les événements de l'année passée.
Depuis la coalition il était libre. Il en représentait plus l’Élite. Il était à nouveau un étudiant écossais , plutôt brillant et habituellement charmant qui étudiait la médecine "pour sauver des vies". Maintenant qu'il y repensait, il se disait que certains de ses camarades à Beauxbâtons devaient trouver ça ridicule. Lui, Wade, dévoué pour la bonne cause après avoir été "du côté des méchants", de ceux qui condamnaient sans raisons valables... Et bien oui.
Il ne voulait pas se trouver d'excuses... Depuis le début, depuis qu'il avait mis la main sur le Pinceau de De Vinci, il était devenu son pire ennemi. Il était devenu une des personnes qu'ils s'étaient jurer de combattre quelques jours plus tôt. Il avait retourné sa veste et se dégoûtait. Six mois de plus dans cette situation et il ne doutait pas un instant qu'il serait devenu schizophrène. Il s'était lui-même condamné à une vie misérable mais maintenant il pouvait à nouveau être lui-même, faire des efforts pour redevenir celui qu'il était avant l'artefact, avant Pritchard. Il savait que ce serait difficile de faire changer les opinions des gens à son sujet mais il espérait réellement réussir... Et puis finalement, il ne lui restait plus autant de temps que ça au sein des murs de l'Université française... Bientôt il serait de retour "à la maison", au Royaume-Unis pour faire son stage à Sainte-Mangouste et là, normalement, il redeviendrait un inconnu comme les autres... Peut-être même que certains Résistants se rappelleraient de lui comme le Chef de la Résistance de Beauxbâtons qu'il était autrefois et non le Chef de l'Elite... C'était beau de rêver... Bref.

Depuis des mois il regardait la housse de son instrument sans oser y toucher. Il ne le méritait pas... Mais aujourd'hui, depuis plus de temps qu'il n'osait compter, il se sentait digne. Ainsi, du bout des doigts, Wade tira de sous son lit son ukulele, un baryton... Comme lui. Rien que de toucher le bois, la sensation de plaisir fut immédiate. L'instrument méritait d'être ré-accordé mais n'avait rien perdu de la beauté de son son, c'était absolument magnifique.
Pris d'un élan de gaîté, l'ancien Poufsouffle empoigna son instrument, ainsi que sa housse, et se mit à courir vers le Pavillon d'Hélios. Il n' trouverait probablement personne un jour comme celui-là et il pourrait profiter pleinement de sa musique. Le vent sur son visage le faisait sourire encore plus, comme un enfant. Enfin il était arrivé et loin d'être à bout de souffle, il continua sa course effrénée vers la salle de concert.
Puis il se stoppa net, il y avait quelqu'un... Un pianiste. C'était splendide. Sans faire de bruit, le garçon s'installa sur le mur qui longeait la porte d'entrée de la salle. Il ne voulait pas déranger mais il ne se sentait pas de cœur à partir. Après tout il était là pour la musique non ?
Les yeux fermés il savourait, un petit sourire au coin des lèvres. Au bout d'un moment il se demandait s'il ne s'agissait pas d'un morceau enregistré lancé par mégarde dans la salle... Il se leva, doucement, près à coller son nez contre la vitre de la porte de la salle de concert... Il s’apprêtait à jeter un coup d’œil furtif, juste histoire de... Et c'est là qu'elle se mit à chanter. Une pianiste donc. Surpris, le garçon s'emmêla les pieds et trébucha sur la porte qui s'ouvrit pour le laisser s’étaler par terre, le nez contre le sol. Si jusque là il avait réussi à rester discret, cette entrée fracassante avait clairement gâché tous ses efforts. « Désolé... » Il n'avait que relevé la tête, comme trop honteux pour bouger... Il ne savait pas s'il avait fait un sourire, une tête de chien battu ou une grimace mais en tout cas il était gêné... « Ne t'arrête pas pour moi surtout, j'étais sur le point de partir... » Il était tellement ridicule... Quelquefois il remerciait le ciel d'avoir un petit accent anglais qui laissait passer n'importe quoi parce que clairement le garçon avait du mal à trouver ses mots... Avant de se relever il enfouit quelques instants sa tête entre ses deux bras. L'adrénaline et la gêne l'empêchait d'avoir mal mais il s'était quand même bien étalé... Un seconde plus tard il était de nouveau sur ses deux jambes. Maintenant il pouvait regarder la jeune fille dans les yeux... Ouf, il ne la connaissait pas et n'avait pas l'impression de l'avoir déjà croisé. Ça c'était un point positif pour la suite de l'entrevue... Reste à savoir si elle le reconnaissait.

Lui, celui qui pendant un moment, était aussi redouté qu'un Pacificateur...
avatar
Amélia H. De Lavallade
this is the wizzarding world of
Je suis à Athéna et moi j'suis sage..
informations
Je suis à Athéna et moi j'suis sage..

star : Melissa Benoist
crédit : Google, Tumblr, Myself
date d'entrée : 21/10/2014
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 7
gallions : 75

♦ Nota Bene
:
:
:



Message Posté Mar 13 Jan - 10:35.
S'il y avait bien quelque chose de vrai chez Amélia, c'est bel et bien qu'elle était une grande observatrice. Elle n'épiait pas les gens, il n'en avait pas besoin. Mais elle retenait certains actes, certaines phrases, certains gestes que pouvaient avoir les autres autour d'elle. Et bien qu'elle soit très solitaire, elle connaissait pas mal de ses camarades de par son sens de l'observation. Elle gardait un anonymat plus ou moins intact mais était capable de savoir plus d'anecdote sur les autres qu'elle n'en laissait paraître. C'était naturel pour elle d'observer ses comparses, elle le faisait d'ailleurs de manière relativement inconsciente et cela lui avait même parfois sauvé la vie. Elle n'allait pas s'en plaindre... Et puis il était toujours mieux de connaître l'autre avant de se présenter, cela donnait une longueur d'avance. Et c'est aussi grâce à ce don d'observation qu'elle a plus ou moins réussi à bien survivre à cette période plutôt noire (si c'était la seule...) qu'avait connue Beauxbâtons. Il faut dire qu'elle ne faisait pas parti des têtes d'affiches de l'époque. Et sa discrétion lui avait d'ailleurs évitée beaucoup d'ennuis. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas pris part au conflit, mais disons qu'elle avait d'autres choses en tête à ce moment-là... Des choses importantes dont elle allait s'abstenir de penser pendant les soixante-quinze prochaines années.

Mais son pseudo don inné n'était pas infaillible, et certaine fois, elle se laissait berné comme les autres sans voir derrière les masques. Ou quelque fois, elle était capable de discerner le masque, mais pas ce qu'il y a au travers. Et c'est précisément le cas de Wade. Dire qu'elle n'avait jamais entendu parlé du jeune Winchester était un gros mensonge. Ces derniers temps, il faisait d'ailleurs plutôt parti de la catégorie de personne qu'elle évitait soigneusement. Avant la coalition tout du moins. Et pourtant, elle n'arrivait pas à éprouver la même rancune générale que les étudiants de l'école semblait lui porter. En fait, même si elle n'était en rien au courant des déboires du jeune homme, elle était capable de voir que quelque chose semblait étrange dans son comportement durant cette période. Et bien que beaucoup mettaient son retournement de vestes sur le dos de sa seule envie de toujours plaire, elle n'y croyait pas trop. Pas du tout, même. C'est pourquoi quand elle le vit s'étaler plus ou moins brusquement sur le sol, pendant qu'elle jouait, elle n'eut pas pour sentiment de la colère pour ce qu'il avait pu faire dans le passé, mais seulement pour le fait qu'il venait de briser son moment. Soyons honnêtes, elle attendait ça depuis un petit moment et le jour où elle trouvait enfin l'occasion de profiter de son passe-temps favoris, elle se retrouvait avec un étudiant rué au sol. Bon, elle ne cachera pas qu'un sourire un peu amusé effleura son visage quand il s'excusa de son accent british. « Ne t'arrête pas pour moi surtout, j'étais sur le point de partir... » Elle n'était pas encore décidée de savoir si elle allait gober ce mensonge mais juste au vu de l'amusement que son expression mi-désolée, mi-souriante lui avait inspirée, elle ne pouvait se montrer aussi cinglante qu'à son accoutumé. Elle allait pourtant l’apostropher d'une petite remarque piquante quand elle aperçut la housse d'instrument derrière lui. Et au lieu de cingler l'étudiant connu de presque tous qui avaient été fui comme la peste pendant un certain temps, elle décida de lui laisser une chance d'être mieux observé. Parce qu'elle se doutait bien que le vrai Wade était plus proche du garçon avachis sur le sol, que le partisan de l'Elite qu'il fut. « C'est un peu difficile de ne pas s'arrêter devant un si grand art comique... » Bon d'accord, elle n'avait pas pu empêcher un peu de cynisme. Mais que voulez-vous, c 'est sa nature... « Mais tu n'es pas venu ici pour rien, cette salle est ouverte à tout le monde. » Bon, elle n'en était pas encore au stade du vrai sourire, mais au moins, elle avait dépassé celui de l'expression glaçon, comme l'appelait sa mère. En tournant son regard un peu plus, elle reconnut la forme d'un ukulélé et eut un sourire parce que cela faisait parti du genre d'instrument qu'elle aurait été incapable de jouer. « Pour te faire pardonner de cette atroce interruption, je te propose un morceau raté, pour moi, contre une démo bien faite de ton ukulélé... Enfin, si tu ne l'as pas détruit en tombant. » Et pour le coup, ce n'était vraiment pas de la moquerie, parce que c'était son côté très pragmatique qui avait répondu et pendant un instant, elle songea vraiment qu'il aurait pu détruire son machin à cordes.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

Caught in the act [Pv Wade]

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: salle de concert

Sujets similaires

-
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena
» Wade Barrett & Cody Rhodes Vs Randy Orton & The Rock
» Wade Barrett vs Abyss
» Wade Reden
» Wade Barrett et C-A vs Bobby Lashley et Christian

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: