VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Sujet Global ҩ Le Bal Renaissance
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
ϟ Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mar 1 Juil - 20:03.


Je tourbillonne, saphir ambulant bouillonnant de joie et d'appréhension. Maison maison maison. Ses paroles tournent dans ma tête comme s'il n'y avait pas d'autres choses qui comptaient. Derrière moi s'éloigne déjà Beauxbâtons, mes yeux toujours tournés vers cette maison qui n'est désormais plus mienne. Mon coeur se brise encore une fois, comme quand j'avais décidé de quitter à la fin des cours pour suivre une voie qui semblait être plus indiquée pour moi que l'université. J'en avais encore des frissons en y repensant, ma peine revenant au galop à chaque fois qu'on évoquait l'académie. Pourtant, je me devais de passer par dessus, de continuer à vivre, à devenir adulte. Parce qu'il n'y avait pas à dire, autant BB m'avait permis de grandir, autant elle m'avait attiré vers les fonds, me gardant dans cette vie d'enfant dans laquelle je me sentais si bien.

Mes yeux se levèrent alors sur la petite tente qui trônait sur le bord de la rivière. Aucun doute, c'était bien là. Je sentais la magie entouré cet endroit, comme le Pinceau quand il était porche de moi. Je m'arrête, mordant ma lèvre inférieure. Qui est-ce que je reverrai en entrant là-dedans? Eva y sera, Roméo aussi, avec Mermaid et plusieurs autres. Ils seront heureux de me voir. Mais, et les autres? Je ne suis plus qu'une ancienne à Beauxbâtons, maintenant qu'une simple commerçante. Va-t-on me reconnaître? Va-t-on me juger de ne pas avoir continuer l'école comme tous les autres? J'ai peur, mais c'est en pensant aux licornes que j'entre à l'intérieur du bâtiment. Parce qu'au moins, elles, elles seront toujours là pour me protéger envers et contre tous et tout.
avatar
Hayleen R. Blackburn
this is the wizzarding world of
Je viens de Londres pour visiter
informations
Je viens de Londres pour visiter

star : Leighton Meester
crédit : Kao
date d'entrée : 05/02/2011
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 493
gallions : 813

♦ Nota Bene
:
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Jeu 3 Juil - 15:11.


Renaissance. Voilà le thème du bal de Beauxbatons de ce soir. Un thème chargé de sens, surtout pour l'Institut français qui avait connu de nombreuses péripéties au cours des différentes guerres qu'avait connu le monde sorcier, et qui s'étaient rarement bien terminées.
J'avais toujours apprécié les bals et il était donc normal de m'y trouver. Celui-ci n'était d'ailleurs pas mon premier à Beauxbatons. C'était il y a déjà pratiquement deux ans que je faisais mon entrée dans les festivités de l'Académie, lors du bal de Noël de la première tâche du précédent Tournois des trois sorciers, et comme dit plus tôt, il ne s'était pas bien terminé... A croire que chaque évènement organisé par l'école était voué à finir par un drame. Alors pourquoi m'y rendre cette fois-ci? Pour justement passer à autre chose. J'étais loin de chez moi, j'avais vécu trop de chose dans cette école et chaque pas que je mettais dans les jardins de l'académie me rappelait que j'avais perdu mon bébé juste ici... Je voulais assimiler Beauxbatons a des pensées heureuses, je voulais aller de l'avant une bonne fois pour toute, alors naïvement je croyais en cette "renaissance".

    « Allez, viens! Je suis sûre qu'on va s'amuser. Et puis il faut bien qu'on fête notre nouvelle vie d'étudiant!! »

Parés de magnifiques costumes d'époque - que j'avais fait venir de Londres - j'essayais de persuader Amadeus, tant bien que mal, que cette histoire de bal était une bonne idée.
Toujours aussi récalcitrant à l'idée de se retrouver dans une foule, ça n'avait pas été évident, mais au moins j'avais réussi à le faire sortir de son appartement. A présent, il s'agissait de le faire entrée sous la tente, et c'était une autre affaire. Mon petit-ami faisait la moue depuis que nous avions quitté son domicile et n'avait pas l'air de vouloir s'en déloger.

    « Maintenant qu'on est là, restons au moins un peu. Et je te promets que si vraiment ça ne te plaît pas, on rentre! »

Postés juste devant l'entrée, deux individus jouaient leur rôle de garde et nous observaient sans dire un mot. A l'intérieur de la petite tente se dressait une pièce immense, décorée de rideaux dorés et de nombreux chandeliers flottants. Au fond de la salle se trouvait une estrade surmontée de deux trônes sur lesquels iront s'asseoir le roi et la reine du bal, et à côté se tenait un groupe de musiciens, vêtus de costumes et d'instruments d'époque. Il y avait déjà du monde sous la tente et je croiserai certainement Scarlett, ma colocataire, ainsi que mes camarades de SCPAP. Je tournai alors la tête vers Amadeus, espérant voir enfin un sourire sur son visage ou du moins un soupçon d'enthousiasme.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Jeu 3 Juil - 20:33.

Danse comme Marie-Antoinette
to the end of the dark ages and the renaissance of hope


●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●




Chacun avait trouvé sa place dans l'immense tente, et commençait à s'affairer de son côté, discutant de la pluie et du beau temps, ouvrant les paris sur le nom du couple le plus méritant pour le prix de roi et reine du bal. L'excitation de la plupart se ressentait, on lisait une certaine effervescence sur chaque visage, dans chaque mot. Et soudain, deux silhouettes apparurent sur l'estrade qui faisait face au flot de jeunes Beauxbâtoniens et des villageois qui avaient fait le déplacement. Lucian Fairchild et Castiel Perrault, respectivement directeur de l'académie et recteur de l'université, contemplaient les élèves avec attention. Le premier tenait sa baguette près de sa gorge. Il murmura quelques mots afin d'augmenter la portée de sa voix et, rangeant sa baguette, se racla la gorge :

« Très chers élèves et étudiants, gentes mesdames, gents messieurs. Nous sommes heureux de vous accueillir à ce premier bal remémorant le passé de notre très chère académie. » « Puisque nous vous l'avions promis, il est donc temps d'élire le roi et la reine de la soirée. Nous remercions ceux qui ont consacré leur temps au décompte des votes, votre garde-chasse, Mermaid Hellys-Leänik, et Wade Winchester. Merci également à tous les couples participants. »

Un courant d'excitation traversa la salle. Des regards tendus se croisaient. Lucian Fairchild sortit une petite enveloppe qu'il cachait dans son veston. Castiel perrault s’éclipsa pour passer derrière un rideau tendu dans le fond de l'estrade. Avec un petit sourire vers ses élèves, l'autre entreprit alors de lire le papier.

« Les rois et reines du premier Bal Renaissance sont donc Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace ! »

Malgré la déception de certains autres participants, le public de manqua pas d'applaudir la victoire de ce couple d'étudiants. Tandis que tous deux montaient sur l'estrade, Castel Perrault réapparaissait, munit des couronnes destinées à venir orner la tête des lauréats. Chacun des deux dirigeants de Beauxbâtons remit un trophée avant d'inviter les élèves à applaudir une nouvelle fois les gagnants. On souleva le grand rideau qui laissa voir les deux magnifiques trônes destinés aux vainqueurs. Dés qu'ils furent installés, on invita les autres élèves à aller se rafraîchir des différents cocktails proposés à l'occasion des buffets, accompagnés de plats d'époque spécialement confectionnés pour l'occasion. Pour ceux qui le désiraient, des dizaines de tables avaient été installées dans un coin. Dans un autre, un groupe musiciens classiques se lança dans un morceau.

Le bal était définitivement lancé.

Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Gaïa de Valmont
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
.
star : emily bett rickards
crédit : (c) shiya
date d'entrée : 29/06/2014
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 3
gallions : 1

♦ Nota Bene
:
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Jeu 3 Juil - 22:13.
Elle avait longuement hésité à se rendre au bal renaissance organisé par l’académie. Elle n’aimait plus la foule et la liesse des fêtes de ce genre depuis longtemps. Alors, quand Daphné l’avait supplié de l’y accompagner, elle avait commencé par refuser. Elle ne s’en sentait pas capable, pas encore. Gaïa avait encore du mal à gérer le regard des autres, en particulier après avoir passé presque un an en compagnie d’autres vélanes où elle se sentait enfin normal. Où personne ne la fixait plusieurs minutes durant. Le retour à Beauxbâtons n’avait pas été facile pour elle, retrouver des visages connus, se rendre compte que d’autres étaient morts.

Mais c’est finalement en voyant Daphné s’éloigner seule en début de soirée, plus belle que jamais, que la paranoïa de Gaïa pris le dessus. Elle ne voulait pas laisser Daphné seule, elle ne pouvait pas au risque de passer la pire soirée de sa vie à se demander si sa jumelle ne risquait pas de se faire agresser, comme elle des années auparavant. Nul ne savait aussi bien que l’ancienne Zeus combien les recoins de l’académie française pouvaient regorger de monstres. Alors, elle avait enfilé une robe qui collait le plus possible au thème d’un joli bleu qui mettait ses yeux en valeurs. Elle releva ses cheveux dans un chignon sauvage avant d’y rajouter quelques perles et rapidement elle se glissa hors de l’appartement qu’elle partageait avec sa sœur en direction de la rivière.

Elle n’avait pas fait trois pas dehors que déjà les regards se posaient sur elle, lui faisant déjà regretter son choix, mais il n’était plus question de faire demi-tour. Daphné devait déjà être à la tente. Le temps de faire le trajet et Gaïa eut l’occasion de voir Daphné discuter avec un homme plus âgé qu’elle n’avait entraperçu que de loin. Ils semblaient se connaître et sa jumelle n’avait pas l’air particulièrement heureuse de discuter avec lui, ce qui attisa la curiosité de Gaïa qui décida de se rapprocher le plus silencieusement possible pour écouter leur conversation, mais elle arrive trop tard et déjà l’étrange duo se sépare alors qu’ils pénètrent sous la tente.

L’ancienne Zeus n’a pas le temps de les suivre qu’une de ses anciennes camarades s’empare de son bras et se lance dans un long discours de plusieurs minutes, ne laissant à la jolie blonde aucune possibilité de sortie. Son salut vient finalement du cavalier de l’envahissante amie et Gaïa peut finalement pénétrer à son tour sous la tente où elle repère rapidement sa moitié se faire abandonner par un autre étudiant.

    « C’est bien la première fois que je vois un garçon t’abandonner de la sorte, dis- moi. Rappelles-moi encore pourquoi tu tenais tellement à venir à cette soirée ? Pour applaudir le roi et la reine de la soirée qui viennent de se faire élire ? C’est tellement étrange. Les humains sont bizarres, ils décapitent leurs souverains, pour en élire d’autres le temps d’une soirée. »



avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Jeu 3 Juil - 22:29.
Elle se contente de rester contre Morgan. La tente lui semble tellement immense à vrai dire et elle si petite qu’elle ne sait pas vraiment comment se comporter parmi la foule. Sa main serre celle de Morgan alors que les élèves se pressent à l’intérieur. Elle voit les directeurs arriver, instantanément, elle se raidit en se collant à son chéri. Bien qu’elle fasse la jeune femme forte, son arrestation et la détention qui en a suivi l’ont pas mal traumatisée bien qu’elle n’en parle jamais. Elle se cache à moitié contre lui, ne regardant même pas l’estrade ni les hommes qui font leur discours qu’elle ne veut écouter que d’une oreille alors que dans la foule, elle reconnait enfin Amadeus et Hayleen. Ça ne l’étonne pas vraiment de les voir ensemble, elle se doutait bien qu’ils allaient finir ensemble. Elle n’a aucune pointe dans le cœur contrairement à ce qu’elle aurait pensé. Elle lui offre un sourire, elle se demande s’il le voit, mais ce n’est pas si important. « Les rois et reines du premier Bal Renaissance sont donc Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace ! » « Hein ? » Elle en oublie tout savoir vivre tant elle est choquée par l’annonce. Son regard se pose instinctivement sur Mermaid, elle y cherche la vérité, du réconfort. Elle voit sa sœur sourire et Morgan l’entraîner. Quand la couronne se pose sur sa tête, elle la touche pour savoir si c’est vrai. Elle qui a toujours vécu assez timide et dans son coin, c’est dur d’être au centre de l’attention pour elle. Les trônes sont dévoilés, elle les regarde sans trop vouloir si attarder. Mordant sur ses lèvres, elle s’y installe malgré tout parce qu’ils sont un peu obliger d’y aller. Fixant la salle, elle attrape la main de Morgan. « J’ai du mal à y croire… et toi ? » Elle le regarde alors. « C’est vraiment étrange, enfin… j’veux dire… j’ai jamais été une fille populaire. » Elle regarde alors vers Amadeus et Hayleen, elle aurait compris que ça soit eux à leur place. « Je suis contente que ça arrive avec toi. » Elle sourit. « J’espère qu’on aura pas à danser au milieu de tout le monde… »
avatar
Daphné Morozva
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it

star : Emily Bett Rickards
crédit : shiya
date d'entrée : 19/06/2014
âge du personnage : dix-huit ans
épîtres postées : 13
gallions : 63

♦ Nota Bene
:
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Ven 4 Juil - 2:42.
Matthew attend une cavalière. Ça ne t'étonne pas. Il est joli garçon, tu peux le penser honnêtement sans aller plus loin dans ta réflexion, et qu'il soit seul aurait été... ça, ça aurait été étonnant. L'élue semble d'ailleurs arriver, puisqu'il pose une main sur ton épaule pour s'excuser de de te laisser seule, en attente de ta sœur. Le contact te hérisse et tu te fais violence pour ne pas le frapper en retour. Tu détestes qu'on te touche sans ton consentement. Tu ne peux quand même pas frapper les gens en public. Un hochement de tête, un assentiment métallique : « Amuse-toi. » Tu le regardes quitter pour aller rejoindre une jeune femme aux cheveux rouges. Plus il s'éloigne, plus tu te détends. Pourquoi venir si c'est pour haïr tout le monde ?

Tu la sens arriver – tu te retournes au moment où Gaïa arrive à tes côtés enfin. Ton sourire illumine enfin ton visage. Elle est magnifique. Bien plus que toi. Tu te l'es toujours dit. Ta main agrippe la sienne, tes doigts enlacent les siens, alors que ton regard bleu se tourne vers l'estrade où de purs inconnus ont été couronnés. Ça te laisse indifférente. Tu ne les connais pas et tu n'as rien à faire de ce couronnement étrange. Surtout dans le monde sorcier, alors que la royauté est moldue. La question de ta jumelle t'arrache un haussement léger des épaules. Ton visage est redevenu sérieux, tes yeux scrutateurs. « Je ne sais pas. Toi-même tu te demandes pourquoi tu voulais venir. Pourquoi tu es ici. Je voulais faire quelque chose comme les autres. » Les autres. Les sorciers. Les normaux. Tu veux tenter de t'intégrer, de vivre une vie normale. Au moins le temps de tes études. Après, tu ne sais où ton chemin ira, mais pour le moment... Pour une fois, tu veux être comme les autres. Juste une soirée.
Même si n'est normal.
Des élèves continuent d'affluer sous la tente alors que le roi et la reine sont couronnés et s'installent sur les trônes. Ça te met étrangement mal à l'aise. Tu ne peux t'empêcher d'appréhender le pire, toujours le pire. Ta main effectue une pression sur celle de ta sœur, avant que tu reprennes une gorgée de ton verre de punch. Tu salues timidement Hayleen de la main quand tu l'aperçois aux côtés d'un grand brun.

Commentaire neutre. Surprise, constat. Quelque chose que tu observes en regardant tous ceux sous le chapiteau. « Tout le monde est en couple. » Ce n'était pas comme ça à Poudlard. Ni à Durmstrang. Et tu doutes que ce soit réellement le charme français.
avatar
Wade J. Winchester
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it

star : Adam Brody
crédit : tearsflight
date d'entrée : 04/12/2012
âge du personnage : 19 ans
épîtres postées : 998
gallions : 3373

♦ Nota Bene
:
:
: * Balais Friselune et un Nécessaire à balais * Lot de portoloins (LD) * Une fiole de philtre de confusion * Une fiole de potion de sommeil * Un sérum de vérité * Une fiole d'antidote * Une cape d'Invisibilité * Balai encore unique en son genre produit dans un bois encore inconnu qu'on ne connait pas (forcément si il est inconnu) et fait en poils de fesse de troll !



Message Posté Dim 6 Juil - 1:17.
Attendait-il cette soirée ? Oui et non. Elle donnerait le ton pour l'année à venir... Elle était là pour célébrer la coalition, la paix... Et en même temps elle paressait tellement... hypocrite.
Il était arrivé dans les premiers mais était resté à l'extérieur de la soirée. Il attendait Jeanne, sa cavalière. Jeanne, sa meilleure amie. Jeanne. Jeanne... Chef de la Résistance. Il ne l'avait pas revu depuis la prise du Marché Noir. Il ne lui avait pas parlé depuis tellement longtemps... Et cette soirée, aussi bizarre soit-elle, lui permettait d'essayer de faire les choses justes. Elle lui reprochait tellement de choses... L’Élite. Le Comité. Mais lui aussi avait des choses à lui reprocher. Certes il connaissait la position de son amie... Il avait la même. Il était passé de Chef de la Résistance de Beauxbâtons à Chef de l'Elite... Mais il ne lui pardonnait pas la Magie Noire. Jamais il ne serait tombé si bas...
Pouvait-il vraiment la juger ? Lui faire des reproches ? Non. Il n'en avait aucun droit. Il pouvait imaginer ce que c'était mais jamais il ne saurait exactement ce qui lui serait passé par la tête s'il avait campé sur ses positions.
Bref, maintenant il était là à l'attendre. Quand il avait reçu le hibou de Jeanne lui disant qu'elle était partante il n'en croyait pas ses yeux. C'était tellement... improbable. Il avait envie de la retrouver mais peut-être qu'en public ce n'était pas la meilleure façon... Enfin bref, maintenant il était là et il n'allait pas lui faire faux-bond... Alors il attendait dans son costume. Il savait déjà qu'ils ne seraient pas élus Reine et Roi de la soirée alors il n'avait pas fait beaucoup d'effort. Le strict minimum. La classe simple.

Il voyait passer du monde qui le regardait plus ou moins de travers... et comme d'habitude il s'en fichait complètement. Les gens ne connaissaient rien de lui. Alors ils pouvaient juger encore et encore, il n'en avait rien à faire. D'abord Evangeline, Aileen, Mermaid... Louison, Cornélya, Alexia...Matthew, Blake, Adnae... Et puis Micaëla était arrivée, et Scarlett... Le garçon regardait ses chaussures en regardant les jeunes filles passer dans leurs magnifiques robes. Il n'arrivait pas à croire qu'elles s'étaient inscrite au Bal ensemble.

La veille, le jeune homme était allé dans la nouvelle boutique d'Aurore. Il y avait acheté un collier et une carte. Pour Jeanne ? Non... Pour Mica. Il avait voulu lui donner avant le Bal, espérant voir la réponse de la jeune fille autour de son cou mais il n'avait pas osé. Dans sa poche le paquet était toujours là... Sur la petite carte rien de plus qu'un « Tu me manques. ». Ce soir, il arriverait à le faire parvenir à sa belle d'une manière ou d'un autre...
Mais en attendant il n'était pas encore de la partie... Heu... de la partyy. Jeanne n'était pas là. Et clairement, vu l'heure, l'écossais se demandait si elle allait venir le rejoindre. A l'entente du discours annonçant le Roi et la Reine de la soirée, c'en était trop. Ce n'était ni la première fois ni la dernière fois qu'il se rendait à un Bal seul et même s'il était un peu touché dans son amour propre, il releva les épaules pour aller se chercher une coupe de champagne. Quitte à ne pas avoir de cavalière autant profiter du bar et du buffet...

Alors qu'Evangeline s'avançait vers le podium, Wade en vit le parfait moment pour mettre son plan à exécution. Un petit Wingardium Leviosa et voilà le petit paquet qui se baladait entre les gens trop émerveillés par ceux qu'ils avaient élu, le Roi et la Reine. En deux temps trois mouvements le petit paquet se trouvait devant Micaëla, prêt à être ouvert...
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 6 Juil - 15:56.
J'ai un sursaut soudain. J'entends quelqu'un qui annonce qui sont les rois et reines mais je ne vois pas qui parle même en me mettant sur la pointe des pieds beaucoup trop de monde devant moi. Je soupire, puis j'écoute les deux noms. Trop tard. Ne sachant donc pas qui sont les gagnants, j'applaudis, je souris puis je ris. Une fois que les regards se tournent vers moi je m'arrête un peu confuse puis m'avance en faisant le tour de la salle. Je recherche qu'un jeune garçon qui serait seul et qui aurait besoin de compagnie. J'aperçois une jeune homme brun, qui doit s'appeler Adnae, je passe devant lui mais il ne semble pas me remarquer alors je continue ma route en faisant la moue. Je commence un peu à désespérer. Je ne perd pas espoir et avance toujours convaincu que je vais trouver la perle rare. Un ami. Un ami et c'est tout. Un ami. Tant de complication pour un simple garçon à approcher. De plus que personne ne semble me remarquer sauf lorsqu'il faut se moquer. Je soupire à nouveau et continue droit devant. Sauf que je ne regarde pas devant moi et ne suis pas concentrée. Je pense à autre chose et fixe mes chaussures. Comme on pouvait s'y attendre je rentre donc dans un grand brun de Dionysos, qui je crois s'appelle Blake, et qui se trouvait à côté d'une autre fille. Il ne manquait plus que ça ! Ma veste était tombée, je l'ai ramassé vivement puis lorsque je me suis relevée j'ai pu croiser ses beaux yeux bleus. Je rougis. Je baisse les yeux, m'excuse et fais demi-tour sans pouvoir m'empêcher de me retourner vers ce jeune homme.

*Bravo Aileen, on va te discerner une médaille pour la peine !*

Je soupire, mais souris. Peut-être que l'avoir renversé n'était pas si mauvais d'un côté.
avatar
Valentin S. Dampierre
this is the wizzarding world of
Je suis à Zeus et je gère la fougère
informations
Je suis à Zeus et je gère la fougère

star : Ian Nelson
crédit : freckles slot
date d'entrée : 06/07/2013
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 550
gallions : 1244



Message Posté Lun 7 Juil - 15:53.


Je tapai sur l'épaule de Louison avec un petit rire en apprenant les résultats. J'aurais certainement trouvé très drôle de me pavaner pendant une soirée autour de mes "sujets", mais il semblait qu'il ne s'agissait pas de ma soirée. C'était la leur désormais. Je n'avais pas gagné ce concours de popularité, et même si j'étais un peu déçu, mon esprit positif prenait largement le dessus. Je regardais ma cavalière -ça faisait si bizarre d'employer ce mot pour la désigner-, espérant qu'elle était dans le même état d'esprit que moi. Je savais Louison capable de se montrer un peu grognon quand elle le voulait, et j'espérais qu'il ne soit pas de ces moments où elle me le démontrait. On était là pour s'amuser, et pas pour faire un duel de sorciers !

« Bon, bah on dirait que c'est pas nous... Enfin je nous imaginerais mal à leur place... On est pas trop comme ça, nous, tu trouves pas ? Des vrais marginaux, on doit pas être faits pour être rois et reine. »

Je désignais du doigt le couple qui s'installait sur leurs trônes respectifs. La salle était très bruyante avec tous ces applaudissements, mais j'imaginais que Louison m'entendait. J'acclamai à mon tour les vainqueurs. Pas des grandes célébrités de Beauxbâtons, mais je connaissais Evangeline pour avoir été celle qui avait trahi l'élite et la République, à l'instar de Cornélya ou de Jeanne Brosac. Je ne me souvenais plus des mots qu'elle m'avait glissé quelques mois plus tôt, alors que nous allions nous aventurer vers la prise du marché noir. Elle avait alors essayé de me freiner, de me montrer que j'avais tort. Elle avait d'ailleurs peut-être eu partiellement raison quant aux manières employées. Mais ce souvenir que j'avais d'elle comme l'ennemie de la République ne pouvait que la rendre comme une étrangère à mes yeux. Une fille que je n'avais pas pu comprendre et dont je ne comprenais toujours pas certains choix.

Je tournais à nouveau la tête vers Louison pour lui demander de m'accompagner vers le buffet. J'avais bien envie d'aller à la rencontre des autres.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 7 Juil - 17:02.
Les directeurs respectifs de l'université et de l'école de Beauxbâtons étaient montés sur scène, prêts à annoncer le roi et la reine de la soirée. Scarlett regarda Mica. Ce serait drôle qu'elles soient élues mais ça les surprendrait fort.

« Les rois et reines du premier Bal Renaissance sont donc Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace ! ».

Bon et bien, elles avaient perdu ! Scarlett s'en fichait un peu en fait, elle aimait bien Evangeline, la meilleure amie d'Aurore et elle ne connaissait que très peu Morgan... enfin ils avaient vécu quelques péripéties ensemble avant le bal, mais personne ne devait le savoir... Elle était plutôt contente de ne pas avoir à monter sur scène. Avec ses talons et sa grande robe, elle aurait vite fait eu de tomber, elle se connait. Elle applaudit les deux jeunes gens et regarda la foule. Certains étaient déçus, d'autre comme elle se fichait un peu du résultat. Son regard fut attiré par quelque chose qui passa devant elle, personne n'avait du y faire attention. Le paquet s'arrêta devant Micaëla qui s'en saisit. Elle se retourna, cherchant des yeux le mystérieux expéditeur lorsqu'elle vit Wade regarder dans leur direction, un petit sourire en coin. Son coeur ne fit qu'un tour. Il pensait encore à Micaëla, pire, il l'aimait sans doute toujours. Elle fixa le sol, déçue, triste.

« Mica, faut que j'aille aux toilettes, je me sens pas très bien, excuse-moi. Je ne serai pas longue.»

Après tout, elle devait s'en fiche. Elle n'était pas seule sans Scarlett, des tas d'amis à elle étaient présents ce soir et elle devait être trop absorber par l'étrange paquet pour faire attention à ses propos. Elle adorait Micaëla, mais elle devait bien avouer qu'elle la jalousait. Elle avait fait parti du Comité, on la connaissait, tout le monde l'aimait bien, Wade l'aimait bien. Elle ferait tout pour gagner l'attention du jeune homme. Pourtant elle était plus vieille que lui, cette attirance était tellement étrange, elle le connaissait à peine... Elle tourna les talons. Son amie se douterait-elle de qui venait son présent ? Elle sortit de la salle en passant devant Wade. Elle ne lui lança aucun regard, passa en cachant tant bien que mal son malaise.
avatar
Micaëla T. Delibes
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it
You are frozen, when your heart is not open...
star : Mischa Barton
crédit : (c) ECK
date d'entrée : 12/04/2012
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 910
gallions : 2751

♦ Nota Bene
: Mon frère et ma soeur... allez voir dans les familles des membres =)
: † Miss you mom...
: Potion d'aiguise-méninges | 2 fioles d'antidotes | Potion d'obscurité | Potion de sommeil | Potion de régénération forte des PV | 2 potions de régénération forte des PM | Lot de portoloins Quand le Nord se dévoile (1 mois)



Message Posté Lun 7 Juil - 22:41.
Le bal de la renaissance
It's over now the music of the night...


Sept. 2057 ♪ Terres fertiles :: Rivière :: Tente du bal ♪ ft. plein de gensQuand je nous revois quelques mois en arrière, je reste surprise de la façon dont Scarlett et moi, on a réussi à s'apprivoiser. C'était clairement pas gagné d'avance, après tout, on regarde le même garçon, il y avait clairement de quoi se haïr... et au départ, c'était sans doute un peu le cas. Pourtant quand l'annonce du bal de la Renaissance a été faite, je savais que je n'irais pas en galante compagnie, et j'ai pensé à elle, tout de suite - bien que je n'aie pas vraiment tourné les choses ainsi. Je voulais me changer les idées, et participer à cet événement, mais je savais bien que je n'irais pas seule. J'aurais pu venir avec Rosa, quand elle était encore à BeauxBâtons, mais ce n'est plus le cas, et je n'ai même plus de nouvelle. Alors puisque Scar était une des rares personnes avec qui j'avais encore des contacts, j'en ai parlé, en évoquant le fait que je n'irais sans doute pas seule et j'ai été ravie qu'elle accepte de m'accompagner. Elle est magnifique en bleu, et c'est assez drôle de voir ce contraste entre nous deux, bien que je n'aie pas vraiment le coeur à rire. La brune vêtue d'azur, la blonde vêtue de rose...  

« Alors, à ton avis, on sera élue roi et reine de la soirée ? Je pense qu'on a toutes nos chances. »

Elle a ri, et j'ai d'abord souri.

« Ce serait une première... Mais ce serait assez amusant, et ça changerait, n'est-ce pas ? »

On contournerait l'habituel couple parfait pour une fois, mais j'y crois pas une seconde.

« Je suis contente que tu sois là, Scar', je crois que je serais pas venue sinon... »

Je sais bien que toutes les deux, si on avait pu, on serait venues avec le même garçon. C'est peut-être aussi bien qu'on en soit au même point, au final. L'arrivée des dirigeants de l'Académie et de l'Université fit cesser le brouhaha ambiant et a attiré les regards dont le mien, et j'ai posé une main sur le bras de Scarlett, attirant son attention.

« Très chers élèves et étudiants, gentes mesdames, gents messieurs. Nous sommes heureux de vous accueillir à ce premier bal remémorant le passé de notre très chère académie.
- Puisque nous vous l'avions promis, il est donc temps d'élire le roi et la reine de la soirée. Nous remercions ceux qui ont consacré leur temps au décompte des votes, votre garde-chasse, Mermaid Hellys-Leänik, et Wade Winchester. Merci également à tous les couples participants. »


Je suis restée bloquée sur le nom de Wade, tout en m'invectivant mentalement parce que c'était particulièrement ridicule vu l'absence de relation qui nous caractérisait depuis des mois maintenant. D'autant plus qu'il ne s'agissait que de la dépouille des votes, rien de plus...  

« Les rois et reines du premier Bal Renaissance sont donc Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace !
- Autant pour couper court aux traditions, hein... »


J'ai souri, pas réellement déçue au fond, je crois que moi non plus, je n'aurais pas trop apprécié d'être là-haut, observée par tous, et puis j'ai cherché la sirène du regard, mais je ne crois pas qu'elle ait croisé le mien. Elle s'est avancée avec son cavalier, a laissé les Directeurs poser les couronnes sur leurs têtes et les guider vers leurs trônes, et j'ai applaudi, comme tout le monde. Une autre brune, une autre robe bleue. A elle aussi, ça va magnifiquement bien. Et si je ne peux m'empêcher de chercher un instant de plus le britannique des yeux, je n'arrive toujours pas à croiser son regard et le reporte aussitôt sur le couple-phare de la soirée.

Jusqu'à ce qu'un paquet n'apparaisse comme par magie devant moi. Et quand j'ai tourné un regard interrogateur vers ma cavalière de la soirée, ça a été pour l'entendre s'excuser.

« Mica, faut que j'aille aux toilettes, je me sens pas très bien, excuse-moi. Je ne serai pas longue. »

Je suis blonde, mais pas si idiote, et sa réaction me donne d'ores et déjà l'identité de l'expéditeur. Menteuse. On sait toutes les deux que tu ne reviendras pas. Et ça me désole, parce que je crains que notre relation ne reparte six mois en arrière... Pourtant je ne veux pas y croire, c'est juste... impossible...

« Scar'... Je... Att... »

Je n'ai pas eu le temps de la retenir qu'elle s'éclipsait déjà. Si elle savait comme elle se trompait. Non, tout le monde ne m'aimait pas bien, je n'avais pas des tas d'amis ici, et là, mes doigts tremblants sur ce petit paquet, je me sentais juste... perdue. Et incapable de le chercher, lui, des yeux. J'ai fini par décacheter l'emballage, délicatement, comme si je craignais ce qui en sortirait et à vrai dire, l'appréhension était sans doute évidente... Et je suis tombée sur ces quelques petits mots, les siens, pourtant si semblables à ceux que moi, j'aurais pu écrire.

« Tu me manques. »

Oh mon Dieu... J'ai senti les larmes monter à mes yeux, porté une main à ma bouche. Je n'ai même pas ouvert le colis, au fond, ce qu'il contient n'a pas tant d'importance. Son existence et ces quelques lettres griffonnées sur cette petite carte, c'est tout ce qui m'importe. Alors seulement je me décide à relever la tête, à le chercher du regard. Et quand mes prunelles claires accrochent les siennes, enfin, j'esquisse un sourire plein d'émotions. Viens vers moi, Wade, parce que je suis pas sûre de pouvoir traverser la pièce pour te rejoindre...


avatar
Cornélya H. de Maupou
this is the wizzarding world of
J'étudie à l'université, deal with it
informations
J'étudie à l'université, deal with it

star : Lily Collins
crédit : (c) Shiya
date d'entrée : 09/02/2013
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 257
gallions : 1587

♦ Nota Bene
:
: vos relations principales ici
: une chouette harfnag des neiges nommée Galatée, une cage et 4 sachets de nourriture



Message Posté Mar 8 Juil - 11:58.
En tournant son regard, elle vit arriver Blake dans son costume et un peu essoufflé ; ce costume d'époque n'était pas son genre vestimentaire mais le costume qu'il portait lui aillait plutôt bien. « Navré Mylady de vous avoir fait attendre. Garer mon cheval  à été plus difficile que prévu  » Suite à cette salutation, Blake lui tendit son bras pour l'inviter sur la piste de danse. « Vous êtes vraiment en beauté ce soir. Voudriez vous accorder votre compagnie à un pauvre homme tel que moi ? » Cornélya sourit, amusée par cette entrée. Elle ne lui en avait pas voulu pour son retard. Elle lui prit son bras. « Je remercie messire et je lui retourne le compliment. Je serai heureuse de vous tenir compagnie en cette belle soirée, messire. »

Ils entrèrent ensemble dans la tente et se fondirent dans la foule. Ensemble, ils se promenèrent parmi la foule et Cornélya reconnut quelques têtes dans l'assemblée. Mais elle préféra rester avec un quasi-inconnu qu'au lieu de faire les mondanités. Et puis, toute l'assistance vit monter sur l'estrade le directeur de l'Académie et le Recteur de l'Université. Cornélya était toute excitée ; les résultats aillaient être bientôt donnés. Elle ne cessait de regarder anxieusement Blake, impatiente d'entendre les heureux élus du Reine et Roi du bal de la Renaissance. « Les rois et reines du premier Bal Renaissance sont donc Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace ! » Un éclair de déception traversa dans le regard de Cornélya qui le cacha par un sourire et des applaudissements. « Il me semble, mon cher ami, que nous avons pas été choisis pour porter la couronne. » Cependant, elle était un peu heureuse pour Evangeline, qui méritait ce titre de Reine du Bal

Blake fut bousculé par une élève brune que Cornélya reconnut comme une élève de son ancienne écurie. La jeune Athéna ( Aileen ) partit un peu gênée. C'est alors que Cornélya se tourna vers son cavalier d'un soir ; « Si vous souhaitez rejoindre cette charmante dame, je vous rend votre liberté pour cette nuit. »

avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Mer 9 Juil - 22:47.
Pas le temps d'accepter ou de refuser la proposition de Matthew que mon attention est happée par l'estrade ou le directeur de l'académie et le recteur de l'université annoncent les gagnants du vote pour le Roi et la Reine du Bal. Evangeline et Morgan. Personnellement, je ne peux pas prétendre connaitre Monsieur, puisque la seule fois de ma vie où je l'ai vu, c'est à la fête des Dionysos qui c'est plus ou moins mal fini, disons-le. Cela aurait sans doute pu être pire, mais tout de même.
Mon regard reste néanmoins fixé sur Evangeline. Si je ne la considère pas comme une amie, elle non plus, je lui dois beaucoup. Repenser à cette fois où elle m'a sauvé la vie, l'hivers dernier, me fait frissonner. Je n'ai pas froid, mais je remonte tout de même mon châle sur mes épaules. Je n'ai jamais approché la mort de si près que ce jour-là. Je ne me rappel pas avoir eu le temps d'être terrifiée, mais je me rappel l'effet que cela fait de perdre connaissance en se disant que tout est fini.

« Ils ont l'air heureux. Ils méritent leur titre. »

Je ne sais pas trop pourquoi j'ai dis ça. Parce que je me sens redevable envers la sirène ? Peut-être. Aucune idée. Et puis de toute manière, je ne tiens pas à m'attarder là-dessus. J'ai mieux à me mettre dans la tête. Ce n'est pas en ressassent le pire moment de ma vie que je vais arriver à passer une bonne soirée. Et puis Matthew s'est excusé de s'être montré "difficile" jusque-là, ce n'est pas pour que je le devienne-moi même. J'ai d'ailleurs manqué de lui dire, quand il m'a dit qu'il a traversé une mauvaise passe, que cela arrivait à tout le monde, un jour où l'autre et qu'il n'a pas à s'en excuser. Après tout, je sais ce que c'est. Je ne supporte toujours pas que l'on m'appel Marilyn.

« Votre proposition tient-elle toujours, Monseigneur ? » Dis-je en lui attrapant le bras 'un mouvement sans doute trop sec pour être naturel.

Même si la musique à commencé à présent, je n'ai aucune envie de m'essayer à danser. Pas encore. Non pas que j'ai peur de me ridiculisé, Crystal m'a formée à la valse pour le catastrophique Bal de Noël de l'année passée, mais pour le moment, prendre l'air me parait la meilleure solution pour parvenir à me changer les idée.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Jeu 10 Juil - 23:11.

    Je n'eus pas l'opportunité d'avoir une réponse. En effet, à peine avais-je fait mes propositions, qu'un silence s'installa alors que deux hommes habiés selon le thème de la soirée apparurent sur l'estrade. Il s'agissait du directeur de l'Académie et celui de l'Université. Nous en étions donc venus au moment de l'annonce des vainqueurs - si l'on pouvait utiliser ce terme - du titre de roi et reine du bal. Ne m'étant pas inscrit au concours, n'ayant pas de cavalière à la base, je savais déjà que je ne remporterais pas le titre. Mais j'écoutai tout de même les hommes parler. Ainsi, les heureux élus, si l'on accordait de l'importance aux titres, étaient Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace. Je ne connaissais aucun des deux, mais j'applaudis tout de même, plus par politesse qu'autre chose. La cérémonie continua encore un peu, le temps de remettre les prix aux gagnants et les laisser s'assoir sur leur trône respectif. Alexia émit un commentaire sur le fait qu'ils méritaient leur victoire.

    - Boarf, on forme un meilleur couple, répondis-je par pure plaisanterie.

    Puis je me rendis compte de ce que je venais de dire et me maudis encore une fois. Je devais définitivement réfléchir avant de parler ou j'allais vraiment rendre les choses gênantes pour nous deux. J'étais un aimant à problèmes, mais je préférais que cela ne concerne que des conflits avec l'administration. Ca, je pouvais gérer, j'avais pris l'habitude, étant un véritable cancre à Poudlard. Et il était hors de question d'envoyer un faux signal et surtout me faire passer pour un gars bizarre avec des approches minables.

    - Enfin, un couple de bal, on s'entend, ajoutai-je rapidement, un peu bredouille.

    Quoi qu'il en fût, lorsque la cérémonie se termina, Alexia me prit le bras et accepta ma proposition d'aller faire un tour dehors. Malgré le fait que la musique eût commencé et que les danses eussent commencé, elle ne semblait pas encline à rejoindre le mouvement général. De plus, sa manière de me prendre le bras avait été un peu brusque et je sentis qu'elle n'était pas vraiment dans son élément. Chacun son truc, après tout. Mais je ne voulais pas qu'elle ne se force alors je lui dis, en nous dirigeant vers la sortie :

    - Tu sais, tu n'es pas obligée de te forcer non plus, il faut que toi aussi tu passes un bon moment. Je m'en sentirais mal si tu sacrifie ton propre plaisir pour que d'autres en aient. Et si tu passes un bon moment, ce sera aussi le cas pour moi.

    Et je ne disais pas cela pas gentillesse, je le pensais réellement. Je pouvais être le dernier des cons parfois, mais j'étais rarement égoïste avec les personnes avec qui je m'entendais bien. Et puis j'avais entrainé Alexia dans cette histoire, alors autant s'arranger pour qu'elle ne s'ennuie pas.
avatar
Blake W. Thomas
this is the wizzarding world of
Je suis à Dionysos et je suis toujours ivre
informations
Je suis à Dionysos et je suis toujours ivre
Never Grow Up
star : Wade Poezyn
crédit : (c) Bazzart & moi
date d'entrée : 21/06/2013
âge du personnage : 18 ans
épîtres postées : 118
gallions : 360

♦ Nota Bene
: Liens en tout genre
: ///
: × Chouette Rayée (Moljnir) 2 x nourriture pour Hibou (miamhibou) / 1x Cage pour hibou



Message Posté Sam 12 Juil - 23:33.

Blake eut un sourire quand elle prit son bras, le couple rentra dans la tente, là où la fête battait son plein.  « Je remercie messire et je lui retourne le compliment. Je serai heureuse de vous tenir compagnie en cette belle soirée, messire. »  Il tapota son bras et se pencha vers la jeune femme, pour lui murmurer, sur un air de confidence «  Mais c'est un honneur pour moi, d'être si bien accompagné.  » Ils marchèrent au travers de la foule. Tout n'était que mondanité et renaissance , c'était presque troublant s'il on s'éloignait du contexte de l'école. Bientôt le nom des deux vainqueurs, du roi et de la reine, allait être annoncé. Les représentants respectifs de l'académie et de l'université montèrent bientôt sur scène, papier à la main pour annoncer les heureux gagnants. . « Les rois et reines du premier Bal Renaissance sont donc Morgan Saint-Ange et Evangeline Joy Wallace ! » Blake applaudit de bon cœur. Après tout, il avait participé pour le challenge, pas forcément pour la victoire, ce n'était pas le genre du jeune homme à la vouloir, mais il aurait juré voir un éclair de déception passé dans le regard de la jeune femme l'accompagnant... Était-elle déçue ? Sûrement … N'importe quelle jeune fille rêvait un jour d'être une reine ou une princesse...

« Il me semble, mon cher ami, que nous avons pas été choisis pour porter la couronne. »  Il lui fit un sourire. « Qu'il en soit ainsi, mais pas d'inquiétude, Mylady, vous êtes bien plus qu'une reine.  » Il lui fit un sourire, autant lui remonter le moral. Certes, le couple élu était harmonieux, et chacun avait sa place, mais qui n'aurait pas jalousé ?

Blake se retrouva bientôt bousculé par une tornade brune. Il jura dans ses dents en norvégien. La jeune femme qui le bouscula se retourna bientôt vers lui: elle lui disait étrangement quelque chose, mais son nom ne lui revenait pas, probablement une athéna... Cela lui reviendrait en temps voulu. Il du s'absenter un peu trop longtemps dans ses pensées puisque lorsque la jeune femme lui répondit , il sursauta. « Si vous souhaitez rejoindre cette charmante dame, je vous rend votre liberté pour cette nuit. » 

«  Mais je ne voudrais laisser une charmante jeune femme seule...  »
Blake était absolument partagé, d'un côté il était curieux et intrigué de la réaction de la jeune demoiselle, mais de l'autre, il ne voulait pas laisser Cornélia seule et sans cavalier, c'était mal poli selon lui. Il ne savait plus quoi faire, son esprit était partagé... il se tourna vers la jeune femme . « Vous êtes sure que cela ne vous dérangeras pas ? Je n'apprécierais pas vous faire faux bond si cela signifie que vous finiriez votre soirée seule … Bien qu'une jeune femme aussi charmante que vous ne devrait pas rester seule bien longtemps parmi cette foule... Il serait cependant regrettable que vous trouviez mauvaise compagnie ...   » Par réflexe il se mordilla l'intérieur de la joue.  
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 13 Juil - 16:31.
Je m'avance vers le buffet mais rien ne me fait envie ce soir. Je vois tous les plats devant moi qui ont tous l'air délicieux, mais je n'ai pas faim. Je me décide à aller voir les boissons, rien ne me fait vraiment envie mais je prend tout de même une tasse de thé. Je regarde ensuite autour de moi, chacun à quelque chose à faire, chacun à de la compagnie, quelqu'un à qui parler que se soit une fille ou un garçon, certains rient d'autres parlent simplement, d'autres ne font rien à part sourire et s'embrasser. Je soupire malgré moi. Je cherche du regard le jeune brun que j'ai vu tout à l'heure. Je le vois qui n'a pas bougé de là où je l'ai renversé. Quelle maladroite je dois faire tout de même ! J'ai un peu honte sur le coup mais très vite je me reprend, je le vois en train de discuter sérieusement avec une jolie fille. Ils sont beau tous les deux. Comme la plupart des couples d'ailleurs qui se trouvent en cette tante. Je soupire encore, car moi je n'ai pas de compagnon, mais très vite me reprend car je n'aime pas agir de cette façon. Je ne suis pas égoïste ça non. Alors je me ballade à nouveau parmi la foule, mais sans regarder le beau brun cette fois. Ma veste dans ma main gauche et ma tasse dans ma main droite j'ai peur de faire un nouveau malheur, de renverser ma tasse sur quelqu'un, de tomber par terre et de faire mal à quelqu'un... Me connaissant ça pourrait se faire, mais je m'applique tellement sur la disposition de mes pas que logiquement rien de tout ça n'aura lieu. Je m'arrête soudain pour observer les couples en train de danser sur la piste. Je les envie, j'aurai bien aimé moi aussi aller danser, mais seule... Toujours le même problème. Je repense au beau brun, et sourit. Il ne faut pas que j'agisse comme ça, il y en a d'autres des garçons dans cette salle alors pourquoi bloqué sur un garçon dont je ne sais même pas le nom exact ? Je soupire mais rit tout de suite après.

Bon... Je relève la tête et cherche une table. Une fois trouvé, je m'installe. J'ai un peu froid, je remet ma veste sur mes épaules mais ça ne suffit pas. J'espère que cette soirée finira à bon terme...

* Tu ne crois pas si bien dire petit * Je ris doucement de cette pensée qui peut tout et rien dire.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 14 Juil - 0:04.
Le commentaire de Matthew sur le fait que nous formions un meilleur coule ne parvient qu'à me faire rougir. ce n'es qu'une blague, bien entendu, mais je ne suis pas vraiment à l'aise sur ce terrain. Alors je ne dis rien et le laisse me guider vers la sortie de la tente. Sa réplique suivante, par contre, me fait plus ou moins rire.

« Tu sais, tu n'es pas obligée de te forcer non plus, il faut que toi aussi tu passes un bon moment. Je m'en sentirais mal si tu sacrifie ton propre plaisir pour que d'autres en aient. Et si tu passes un bon moment, ce sera aussi le cas pour moi. » Me dit-il.

Je sais qu'il ne dit pas ça simplement par gentillesse, mais parce qu'il le pense. Je le devine dans sa voix et dans sa manière de se comporter ce soir de la même façon que dans celle avec laquelle il c'est toujours agit à mon égard. C'est vraiment aimable de sa part et je lui revaudrait ça, mais cela ne suffit pas à faire remonter mon moral.

« Je crains que passer un bon moment au milieu d'une foule soit hors de ma portée... » Soupirè-je

Je ne comprends pas pourquoi, dans ma bouche, cette phrase ressemble à un terrible aveux. S'il ne l'a pas déjà compris, il n'aurait pas tardé à le faire de toute manière. A peine les festivité ont-elle réellement commencé que je le tire vers la porte de sortie ! C'est ridicule. Et en prime, je ne peux même pas lever le camp : mes responsabilités de préfète me retienne ici aussi sûrement qu'elles m'ont obligées à venir.

« En même temps, ma définition d'un bon moment, c'est être allongée sur mon lit avec une feuille de parchemin, une plume et Altesse. Ou alors à aller squatter l'appartement de Crystal. »

Même si la soirée commence vraiment à s'entamer et que le soleil baisse, je ne trouve toujours pas qu'il fasse froid. Ce n'est qu'en laissant mon regard glisser aux alentour, espérant encore, malgré moi, trouver ma meilleure amie des yeux que je réalise que Matthew ignore complètement qui sont Crystal et Altesse. Je me dois de corriger le tire.

« Crystal, c'est ma meilleure amie. Celle dont je t'ai parlée, tout à l'heure. Et Altesse, c'est mon chat. Il faudra que je te la présente, un jour. Si elle t'aime bien, ça veut dire qu'on est fait pour s'entendre. En tout cas, c'est ce qu'à dit la vendeuse. Enfin je crois que c'est ce qu'elle a dit... Je ne sais plus... Je ne l'écoutais pas, pour tout dire. » Je tourne vers Matthew un regard interrogateur « Tu as un animal de compagnie, toi ? Un dragon miniature, peut-être ? »

Je ne suis pas certaine de mon coup, mais je crois l'avoir entendu parlé de dragon, une fois, avec un intérêt que, même s'il l'avait voulu, il n'aurait pas pu le dissimuler. Il n'empêche que... C'est une question stupide, non ? Surtout quand on l'adresse à son cavalier... Remarque, ça ne doit pas être plus idiot que de vouloir lui présenter mon chat.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 14 Juil - 22:53.
    Ce que j'avais dit à Alexia n'eut pas vraiment l'effet que j'aurais voulu. En effet, son air s'assombrit plutôt que de se détendre, comme je pensais que ça allait être le cas. Au moins savais-je à présent qu'elle était réellement mal à l'aise à ce bal et que c'était probablement l'un des derniers lieux dans lesquels elle voudrait se trouver. En fin de compte, j'avais bien fait de lui proposer de faire un tour dehors. Elle était probablement mieux à l'aise comme ça, et c'était pour le mieux. Je détestais forcer les gens à être dans une situation qui les gênait, car je m'en sentais égoïste.

    Ce qu'elle dit confirma mon sentiment, car elle avoua ne pas être dans son élément en pleine foule. Sa manière de passer un bon moment était d'être au calme dans sa chambre avec un peu lecture, ou bien avec la compagnie de sa meilleure amie ou son chat. Si je savais qu'il s'agissait d'eux, c'est parce qu'elle me l'expliqua un peu après, s'étant probablement rendue compte que je n'avais aucune idée de qui elle parlait en les citant. Elle était une fille simple au goût simple et c'était là chose rare. Il y en avait trop qui cherchait à plaire, à suivre la mode pour devenir populaire, et il y avait celle comme Alexia, qui voulait vivre leur vie comme elle l'entendait, au calme et loin de l'extravagance de nos sociétés. Je pouvais tout à fait comprendre cela, étant donné que j'avais eu une période de ma vie, il n'y a pas si longtemps que ça d'ailleurs, encore et toujours la même, où je ne trouvais du confort qu'en m'enfermant dans la bibliothèque de ma mère et à lire des livres.

    - Ce n'est pas une mauvaise chose de trouver le contentement ailleurs que dans les fêtes, lui dis-je, soucieux de l'amertume qu'il y avait dans sa voix. Chacun est différent et c'est mieux comme ça. Si on était tous pareil, le monde serait tellement plus ennuyeux ! C'est les gens qui se démarquent des autres par leur différence qui sont souvent les plus intéressants.

    Lorsqu'Alexia me demanda si j'avais un animal de compagnie, mentionnant un dragon miniature, je lâchai un petit rire. Ce n'était pas de la moquerie, non, c'était un rire sympathique. Elle avait remarqué que j'avais un intérêt certain pour ces créatures magiques que je trouvais tout simplement majestueuses. Elle était observatrice, car je me souvenais pas avoir une fois abordé le sujet avec.

    - Ah, ce que je ferais pour en avoir un ! répondis-je. Genre un Norvégien à crête, ou même un Magyar à pointes, soyons fous ! Mais non, je n'ai que ma Owlie, la chouette que mes parents m'ont offert lorsque je suis entré à Poudlard. Il serait intéressant de rencontrer Altesse, en tout cas. Et s'il ne m'aime pas, c'est que la vendeuse t'aura menti !

    Oui, c'était prétentieux de dire ça, mais bon, tant pis, j'aimais blaguer.

    - Ou est-ce que tu voudrais aller ? demandai-je à Alexia, une fois sortis de la tente du bal.
avatar
Isaure L. de Maupou
this is the wizzarding world of
Je suis à Zeus et je gère la fougère
informations
Je suis à Zeus et je gère la fougère
/
star : Suki Waterhouse
crédit : Melaluly
date d'entrée : 16/03/2014
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 25
gallions : 122

♦ Nota Bene
:
: vos relations principales ici
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Mer 16 Juil - 17:20.
Eleonnore connaissait que trop bien ce genre de représentation, du côté moldu de son père on est de véritables adeptes de ces dîners mondains. D'ordinaire elle n'y va que pour avoir l'occasion de porter ses plus belles robes. Ce sont des tenues de créateurs, achetés au sortir des défilés de la fashion week de Paris alors elle ne les met que rarement. Elle reste donc ainsi toute la soirée, à boire des cocktails et à participer à des conversations pas toujours passionnantes d'adultes moldu qui ne connaissent rien à part leurs petits palaces et les dernières vacances aux caraïbes.
Alors cette fois-ci, sa tenue fut toute trouvée. Une jolie robe qui lui descendait jusqu'aux pieds derrière et s'arrêtait un peu au dessus du genou devant. Elle était d'un bleu clair tout à fait rafraîchissant et couvert de plumes de la même couleur. les épaules découvertes, elle décida de porter un collier ras de cou pour habiller le tout. Pour finir elle peigna ses cheveux pour qu'ils aient l'air plus disciplinés mais les laissa détachés. Elle se maquilla avec des tons très naturels et passa des chaussures à talon fines et dorées.

Lorsqu'elle arriva dans la tente dressée pour la soirée, elle fut éblouie par la beauté du décor tout à fait d'époque. La toute sorcière donnée à l'ambiance rendait cette soirée tout à fait unique aux yeux de la jeune blonde. Jamais encore elle n'avait assisté à un bal sorcier alors elle attendait beaucoup de cette première fois. Cela serait-il différent ?
Elle passa l'entrée pour s'écarter un peu de la foule et attendre son meilleur ami qui lui servait de cavalier. Ces deux là sont vraiment inséparables. En fait il manqua de ne pas la reconnaître en entrant. Vêtue de la sorte elle faisait plus que son âge ( plus que d'habitude) et elle dut l’interpeller alors qu'il lui passait devant.

Quelques temps plus tard, le couronnement du Roi et de la Reine du bal fit beaucoup de surpris. Il faut avouer qu'ils faisaient tous les deux un très jolie couple. Eleonnore ne les connaissait pas mais elle était ravie pour eux. Quelques verres plus tard, elle repéra sa cousine dans la salle. Elle n'osa pas s'aventurer à lui faire un signe de la main, de peur de le faire dans le vent.
Certes elle faisait un peu hautaine et guindée mais tentant de contrebalancer cet aspect de sa personnalité dont elle était pertinemment consciente, elle arborait un grand sourire. Après tout, cette soirée est faite pour se faire des amis et rencontrer de nouvelles têtes.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Ven 18 Juil - 14:30.

Danse comme Marie-Antoinette
to the end of the dark ages and the renaissance of hope


●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●




Le bal battait son plein. On avait commencé à papoter dans toutes les directions et, après un petit passage pour voir le couple royal se faire photographier, la plupart des élèves se dirigeaient vers l'immense buffet qui n'attendait qu'eux. Les elfes de maison, eux-même coiffés de chapeaux pour l'occasion, les servaient avec attention sous la supervision des deux dirigeants de l'académie, un verre d'alcool en main. Rien ne semblait vouloir perturber cette soirée presque parfaite. Un vent frais émanait de la large ouverture donnant sur l'extérieur. D'ailleurs, certains élèves se dirigeaient déjà vers les alentours de la rivière qui leur offrirait un cadre superbe pour se relaxer tout en grignotant ce qu'ils avaient pu auparavant attraper. Le bal dansant n'était toujours pas ouvert, ce qui offrait à tous quelques instants de liberté.

Un chuchotement, des rires, une idée qui avait depuis longtemps traversé les esprits. Un jeu se préparait chez les élèves depuis désormais quelques heures, et le temps était désormais rêvé pour le débuter. Avec l'accord des professeurs, un petit groupe d'élèves de Dionysos avait séparé leurs camarades et les autres participants au bal en deux groupes. Le premier aurait pour rôle de préparer un coup d'état qui leur permettrait de prendre le pouvoir et d'éliminer le roi, tandis que le second devrait le protéger. Evidemment, tout ceci n'était qu'un jeu, et seuls ceux qui le désiraient pourraient participer...

Renseignements & Consignes :

Ҩ  L'event continue ! N'hésitez pas à continuer d'y poster !
Ҩ  Un jeu irp se lance donc. Il n'est pas obligatoire, mais il sera certainement plus intéressant pour vous d'y participer, sachant qu'il ne dure que le temps d'un tour de jeu. Vous trouverez le flood de votre équipe dans cette catégorie sous le nom d'échiquier géant. Tout vous y sera expliqué plus en détail. Si vous n'avez accès à aucun flood, merci de MP un administrateur de Beauxbâtons.
Ҩ  Participez, qui sait ce qui peut arriver…

Le staff de Beauxbâtons.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Lun 1 Sep - 19:16.

Le bal Renaissance

Event



Je regarde d’un air ravi tous ces jeunes gens qui s’amusent ce soir. Organiser ce bal a été une sage décision, après cette longue époque de tension et de troubles. Il fallait, autant que possible, essayer de chasser ces nuages noirs de l’esprit de nos jeunes étudiants, et leur offrir au moins une soirée durant laquelle tous leurs soucis allaient s’envoler aussi rapidement que des feuilles d’automne chassées par le vent frais. Etant professeur, des élèves de l’école comme de l’Université, il m’incombait d’être là pour surveiller nos jeunes recrues, mais également pour nous amuser avec eux, et partager ce moment agréable. Rien de mieux que des costumes, un peu de magie et de la bonne musique.

Le secret avait été gardé par rapport à la décoration de la tente magique installée pour accueillir notre petite réception. Nous avions tous, nous les adultes, veillé à ce qu’aucun des jeunes ne s’approche, pour leur laisser la surprise la plus totale. Et j’avoue que cela m’a beaucoup amusé quand, placé près de la porte, j’ai pu voir leurs visages complètement ébahis devant le spectacle magnifique qui s’offrait à eux. C’est vrai que les directeurs avaient vu les choses en grand pour ce bal.

Je me rappelle des différents bals auxquels j’avais moi-même participé étant élève ici. Un bal à thème antique, un autre médiéval, un bal de style Empire, et l’un des derniers, l’année de mon diplôme, fut placé sous le thème du mythique Roi Soleil. Et il y avait également eu des événements ayant pour thème la mythologie ou les contes de Perrault, et autres réjouissances qui faisaient le charme de Beaux Bâtons. Cependant, j’avais depuis longtemps tiré un trait à l’idée de rentrer dans le costume que je portais à l’époque, et je m’en étais fait faire un nouveau, flambant neuf, que j’étrenne ce soir. Pour ça, je m’étais basé sur une peinture représentant le célèbre Henri IV : culotte bouffante en velours noir descendant jusqu’aux genoux, pourpoint noir et or rebrodé de fils dorés et de fausses perles, cape de velours porté sur une seule épaule et aux mêmes couleurs, et enfin un chapeau rond porté légèrement sur le côté, et agrémenté d’une plume. Relativement sobre, par rapport à ce qui pouvait se faire à l’époque. Surtout que j’avais dès le début pris la résolution de pouvoir respirer pendant cette soirée, abandonnant l’idée d’une fraise austère.

Au fil de la soirée, je me promène dans la salle située à l’intérieur de la tente. Une musique douce et aérienne s’élève et flotte dans l’air, des éclats de rire fusent dans les groupes, des discussions enflammées ou amusées se déroulent dans la bonne humeur. J’échange quelques mots avec les uns et les autres, mon verre à la main, grapillant des grains de raisin, des amuse-bouche et autres choses délicieuses en me glissant entre les tables chargées de nourriture.Ca fait du bien de profiter, simplement, sans se soucier des nouvelles dramatiques qui risquent d’arriver par hibou d’une seconde à l’autre, ou d’une annonce qui ôterait en une secondes les sourires sur tous ces visages radieux…

avatar
Valentin S. Dampierre
this is the wizzarding world of
Je suis à Zeus et je gère la fougère
informations
Je suis à Zeus et je gère la fougère

star : Ian Nelson
crédit : freckles slot
date d'entrée : 06/07/2013
âge du personnage : 17 ans
épîtres postées : 550
gallions : 1244



Message Posté Lun 1 Sep - 19:34.


C'était absolument débile. Cette idée, qu'on avait eu entre élèves de Dionysos pour relever un peu les festivités, était proprement idiote. Mais bon dieu que c'était drôle ! Ça, on pouvait le dire. De toutes façons, on était juste là pour s'amuser un coup, faire les cons pendant une soirée n'allait pas nous tuer -enfin, j'étais de toutes manières rarement sérieux, donc je pouvais clairement attester que prendre du bon temps n'était pas mortel. Et puis en fait... Cette idée d'échiquier géant relevait presque du génie ! Je n'étais pas trop le genre de gars qui savaient se démener avec les échecs -j'étais même une bille aux dames, si ça montre mon degrés de talent- , mais, pour le coup, j'avais véritablement envie de relever le défi. J'ignorai si Louison avait ou non envie de s’immiscer dans le jeu avec moi, mais cela me faisait particulièrement envie, quitte à la mettre de côté cinq minutes.

Je m'approchais de notre très cher roi : Morgan. Voir une couronne sur la tête de ce mec aux allures de suicidaire -il fallait l'avouer, ce type faisait peur avec son côté ténébreux- me faisait tout drôle mais je tentai d'effacer le sourire qui pointait quand je m'approchai de lui, profitant d'un instant où personne ne lui tournait trop autour. Qu'est-ce qu'on allait faire de lui ? Le pousser dans le punch pour le noyer ? L'étouffer avec sa couronne de laurier ? C'était un jeu, il fallait faire tout ça d'une manière très subtile... Autant commencer par lui parler.

« Félicitations mec ! Euh... Je suis Adnae O'Connell, tu me connais peut-être, je suis chez les Dionysos.  »


avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Dim 23 Nov - 15:39.

Danse comme Marie-Antoinette
to the end of the dark ages and the renaissance of hope


●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●  ●




Le jeu de l'échiquier géant battait son plein. Des dizaines d'élèves riaient, échangeaient quelque mots brefs afin de s'accorder sur la manière dont il chercheraient à mettre leur roi en péril. Ils s'accordèrent rapidement sur un choix aisé : le poison. S'approchant discrètement de Morgan Saint-Ange, un élève de Beauxbâtons eut bien vite fait de placer un peu d'alcool dans son verre sans que celui-ci ne le remarque. Lorsqu'il but enfin une gorgée, chacun des élèves avait le regard rivé sur lui. Chacun se lança alors dans des exclamations de joie. Ils avaient remporté le jeu. Ils avaient mimé l'assassinat de leur roi d'un soir.

La soirée aurait alors pu se poursuivre suite à ce petit jeu qui avait passionné les élèves malgré sa futilité. Mais il avait fallut que l'inattendu se produise une fois de plus, comme si le sort s'acharnait sur l'académie. Morgan Saint-Ange s'était effondré, laissant tomber à terre son verre légèrement imprégné d'alcool. Le roi était mort. Échec et mat.

FIN DE L'EVENT.

Précision IRP :

Ҩ Morgan Saint-Ange est effectivement décédé suite au bal Renaissance. Les élèves n'ont cependant rien à voir dans cet incident. Après autopsie, il s'est avéré que Morgan souffrait lui-même de l'épidémie et éprouvait certainement depuis plusieurs semaines des symptômes dont il n'avait peut-être pas toujours conscience, ou préféré ne pas parler. Il est la première réelle victime de l'épidémie.


Le staff de Beauxbâtons.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .
Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujet Global ҩ Le Bal Renaissance

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: tente du bal

Sujets similaires

-
» Sujet global - Le stand de sucreries
» ♣ repas champêtre - sujet global
» [event 001] Le bal des années folles - sujet global
» Le bal masqué ♠ sujet global
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: