VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

Kiss me like you wanna be loved | Lena & Artémis | PM
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 23 Fév - 16:51.



i wanna live like music, rolling down the streets.
hey looking at you i wanna take you to the back of the room..

★ noms des participants: Lena A. Levinson & Artémis de Saite-Croix
★ statut du sujet: Privé
★ date: Au même moment que le bal masqué
★ heure: Fin de soirée
★ météo: Le temps est plutôt doux
★ saison: 2
★ numéro et titre de l'intrigue globale en cours: 2x03
★ numéro et titre de l'intrigue en cours: 2x03
★ intervention de dominus: Nope
★ récompenses: Nope ?





avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 23 Fév - 16:56.
Kiss me like you wanna be loved

Elle n’entendait plus qu’un brouhaha lointain. Elle avait fermé les yeux, se laissant transporter en dehors de cette salle qui lui avait causé tant de problème. Sa tête allait exploser. Elle sentait le sang affluer à toute vitesse dans ses tempes. Elle n’aurait jamais du sortir de sa chambre. Elle aurait du s’en douter. Elle n’était pas normale. Elle n’était pas comme tous ces autres idiots. Elle avait essayé. Vraiment essayé. Mais ça n’avait pas été suffisant. Elle n’avait pas était assez forte pour affronter cette foule, pour réprimer ces voix. Une chute. Une simple chute et tout votre monde bascule. Cette chute avait été le point de départ de sa descente aux enfers. Elle ne s’en était jamais relevée. Les rires, les cris, les murmures résonnaient encore dans son esprit. Elle avait été le divertissement de la soirée, à ses dépends. Et ces imbéciles qui lui avaient tendu la main. Qui avaient essayé de l’aider, de la relever. Elle n’avait pas besoin de leur aide, de leur pitié. Elle n’était pas une pauvre chose qui avait besoin de protection. Elle pouvait très bien prendre soin d’elle-même. Elle pouvait gérer ça seule. Enfin, c’est ce qu’elle voulait croire. Elle voulait paraitre indifférente à toute cette histoire, insensible. Mais cela la blessait au plus profond. Ce foutu don l’avait détruite, et il continuait à le faire. Elle ne s’en débarrasserait jamais. Tous les élèves de l’institut la prenaient pour une cinglée. Ils ne voulaient pas qu’elle révèle leurs plus grands secrets, leurs pensées les plus profondes. Et elle le comprenait parfaitement. Mais elle ne l’acceptait pas, elle ne l’accepterait probablement jamais.

Une brise fraiche la ramena à la réalité. Elle détacha son bras du jeune garçon, laissant une marque rouge sur sa nuque. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle l’avait serré si fort. Doucement, elle se détacha de son ami. Il avait été là pour elle. Le seul capable de la calmer, le seul capable de la ramener à la raison. Elle avait honte. Honte d’avoir tapé cette scène devant lui, de l’avoir obligé à prendre parti, devant toute l’école. Il était le seul à bien vouloir s’associer à elle, à la connaitre réellement. Elle n’osait pas le regarder dans les yeux. Mais elle ne voulait pas qu’il parte, pas maintenant. Elle avait besoin de lui, plus que jamais. Besoin de son ami. Besoin de se confier. Elle s’approcha de la petite fontaine. Ses yeux étaient rouges et gonflés. Elle avait l’air ridicule dans sa robe Marie-Antoinette à moitié recouverte de jus de fruit. Des bouts de gâteaux étaient éparpillés dans ses cheveux, et son maquillage avait coulé. Une vraie épave. Elle éclata de rire. Un rire libérateur. Un rire nerveux. La nuit avait été éprouvante, bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé.

« Tu dois probablement me prendre pour une tarée. » Elle se retourna vers le garçon, qui n’avait pas bougé d’un pouce. Il était son roc, son attache. La personne grâce à qui elle ne sombrait pas dans la démence. La seule personne à qui elle pouvait se confier. La personne qui remplaçait sa grand-mère. Cette grand-mère qui la comprenait, qui la soutenait, qui lui remontait le moral. Sa mort l’avait dévasté. Ces longues discussions sous un arbre lui manquaient terriblement. Mais elle l’avait trouvé. Lui. Il était son confident désormais, celui qui l’avait aidé à surmonter toutes ces épreuves. A faire face à la vie. « Merci Arté… Je… J’suis désolé d’avoir foutu en l’air ta soirée. »




RedSky

Kiss me like you wanna be loved | Lena & Artémis | PM

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: reliques pré jean-paul

Sujets similaires

-
» Kiss me like you wanna be loved ft. Mathis de Fontanges [HOT]
» [M] ▲ JAMIE DORNAN - kiss me like you wanna be loved.
» Emilia Clarke ▽ Kiss me like you wanna be loved.
» DITA VON TEESE ✤ i wanna be loved by you
» [Intrigue SV] I wanna be loved by you

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: