VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

◭ QUÊTE ; L'affaire du poison ♠ Lëtalia & Jeanne
ϟ you belong to the world, and when it screams your name back, don't pretend you don't hear it.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Jeu 6 Déc - 20:40.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Jeu 6 Déc - 22:42.


Dernière édition par Lëtalia Beauchêne le Lun 17 Déc - 22:47, édité 3 fois
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Sam 8 Déc - 22:40.
L'affaire du poison
Le vent soufflait derrière la fenêtre. Avec le doux bruissement des pages que l'on tournait, c'était le seul bruit qui venait troubler la quiétude de la bibliothèque de Beauxbâtons. Cela suffisait pourtant pour me troubler, pour m'arracher à mon devoir d'arithmancie. D'habitude, rien ne pouvait me faire abandonner les chiffres, que je trouvais si rassurants. Mais depuis quelques temps... depuis les troubles liés à l'Organisation, en fait, et d'autant plus depuis l'apparition de la licorne noir... depuis, donc, un rien me faisait sursauter. Une ombre sur un mur me faisait presque hurler de terreur, et je me retournais à chaque pas pour vérifier qu'on ne me suivait pas. Qu'un sorcier de l'OS, une licorne maléfique, des Inferis, ou quoique ce soit de terrible que le sort nous réservait encore, ne se trouvait pas dans mon dos. Je dormais mal, mes nuits étaient peuplés de cadavres, de sang, de blessure. De terreur. Et maintenant, le mal, le poison, atteignait même mes études. Je n'arrivais plus à rester concentrée toute la journée, à me jeter corps et âme dans les travaux à rendre, la tête dans les parchemins et les doigts plein d'encre. Je regrettais l'avant et redoutais l'après... un avenir que je soupçonnais terrible, un avenir de plus en plus incertain, de plus en plus troublant.

Je me rendis soudain compte que depuis un dizaine de minutes, déjà, je restais assise sur ma chaise, les yeux dans le vide, se posant sur tout et n'importe quoi, mais sans jamais rien regarder. Mes bras pendaient, bêtement. Oui, je devais avoir l'air stupide. Je regardais autour de moi. Les autres personnes présentes, qui me paraissaient jusqu'à maintenant bienveillantes, me semblèrent tout d'un coup différentes. J'avais l'impression qu'elles me regardaient, qu'elles se moquaient. Que pouvaient-elles dirent ? Qu'est-ce qui pouvait les faire rire autant ? Ma bouche entrouverte face à mon incompréhension, ou bien mes ongles rongés jusqu'au sang ? Je ne pouvais plus rester là. J'attrapai en vitesse mon livre et mes parchemins et les rangeai brusquement dans mon sac. Je sortis de la bibliothèque -lieu d'habitude si paisible, un véritable refuge- la tête basse, rouge de honte. Je sentais des regards peser sur moi. Plus, je savais qu'ils me regardaient, tous, en continuant de me critiquer et de ricaner méchamment.

Dans les couloirs, en marchant, je compris que je m'étais trompée. Qu'encore une fois, j'avais tout imaginé. Que j'avais laissé mes peurs prendre le contrôle, que j'avais laissé mes sens me tromper et me peindre un sombre tableau. Ma paranoïa, on pouvait sans doute appeler cela comme ça, m'avait reprise. Il fallait que je sorte un peu. L'air frais me ferait du bien. J'avais besoin de disparaître parmi la foule de moldus peuplant Vaux-sur-les-pins. J'avais envie de devenir anonyme, une silhouette parmi tant d'autre. Je voulais n'être personne... au moins pour quelques instants. Malheureusement, ma promenade ne m'apporta en rien ce que j'attendais d'elle : les rues étaient vides, désertées. J'eus beau parcourir plusieurs centaines de mètres, je ne croisai personne. Il n'y avait pas un chat, c'était le cas de le dire. L'idée me vint que c'était de ma faute. Qu'on m'avait vue arriver de loin et qu'on s'était enfuie, parce qu'on ne voulait pas me voir, surtout pas. Je m'adressai quelques paires de baffes, mentalement. Cela me reprenait... avec une pointe d'égocentrisme, cette fois-ci. Tout n'était pas de ma faute. Je n'était pas le centre du monde. Je poussai la porte du premier bar que je croisai. J'espérais y voir de monde, mais personne que je connaissais. La première chose que je vis, ce fut Mme Beauchêne, la psychomage de l'institut français. Je ne pouvais décidément pas passer devant elle sans un mot... Résignée, j'allais m'assoir à sa table, au moins pour la saluer. Il serait toujours temps de m'en aller plus tard. Pas parce que je ne l'appréciais pas, non, je la trouvais plutôt sympathique, mais parce que là, je souhaitais disparaître. Et cela semblait bien plus compliqué que prévu.
.

CODE TOXIC GLAM

avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Dim 9 Déc - 20:37.


Dernière édition par Dominus Tenebrae le Dim 9 Déc - 21:55, édité 3 fois
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 9 Déc - 21:34.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Dim 9 Déc - 21:55.
avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Dim 9 Déc - 22:23.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Dim 9 Déc - 22:31.
avatar
Dominus Tenebrae
this is the wizzarding world of
Je suis un PNJ, muhahaha
informations
Je suis un PNJ, muhahaha

crédit : Domina
date d'entrée : 24/04/2010
épîtres postées : 1184
gallions : 7080

♦ Nota Bene
:
: quelques adjectifs pour vous définir
: ce que vous avez sur vous



Message Posté Ven 15 Fév - 22:45.


    L'intrigue évolue, Dominus est par conséquent obligé d'y mettre un terme. Vous n'avez pas réussi à percer le mystère du poison, mais vous pouvez retenter votre chance une fois prochaine ! Vous gagnez chacune 30 PRP et 50 points à vos écuries.

    A bientôt,
    Dominus Tenebrae.
Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

◭ QUÊTE ; L'affaire du poison ♠ Lëtalia & Jeanne

T H E . H A I R . O F . A . U N I C O R N  :: reliques pré jean-paul :: quêtes

Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...
» Rebondissement dans l'affaire du meurtre Jean Dominique

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: